Cinq ONG s'opposent aux éoliennes du Mollendruz

ÉnergieLe parc éolien du Mollendruz, le plus grand projet vaudois à ce jour, part au Tribunal cantonal. Cinq organisations s'y opposent. Ses développeurs se disent confiants.

Le projet éolien table sur 12 hélices en dessus de La Praz et de Mont-la-Ville. C'est un des plus importants projets du canton, et il date d'il y a dix ans.

Le projet éolien table sur 12 hélices en dessus de La Praz et de Mont-la-Ville. C'est un des plus importants projets du canton, et il date d'il y a dix ans. Image: Energie naturelle du Mollendruz

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cinq organisations (Pro Natura, Helvetia Nostra, la Fondation pour le paysage, Aspo/Birdlife et Paysage-Libre Vaud), ont fait recours au Tribunal contre la levée de leurs oppositions au parc éolien du Mollendruz.

Ce projet de 12 hélices prévues sur les hauts de La Praz – village qui l’avait un premier temps refusé – et de Mont-la-Ville, est pour l’heure le plus important projet vaudois validé par le département de Jacqueline de Quattro. Pour les opposants, «ce parc symbole» est l’un des plus problématiques de l’arc jurassien. Plusieurs points ressortent du recours (le 6e parc envoyé par les opposants au Tribunal cantonal), selon François Turrian, directeur romand de Birdlife Suisse. «On a des bons arguments, c’est un parc sur la première ligne de crête qui sera particulièrement visible. On s’attend à des effets importants sur les prairies maigres de par l’élargissement des routes, ça ne se reconstitue pas comme ça.» Il poursuit. «Le Canton espère limiter les effets sur l’alouette lulu, une espèce en forte régression, avec des mesures de compensations, mais le principe c’est d’abord d’éviter les dégâts.»

Le Canton n’est pas de cet avis. «Les points soulevés par les recourants ont déjà fait l’objet d’études poussées, en particulier sur l’avifaune. Il a été démontré que les impacts potentiels du parc éolien pouvaient être compensés par des mesures qui favorisent notamment les espèces en question. Rien n’a été négligé», défend le département. Pour la Ville d’Yverdon, le municipal Pierre Dessemontet se dit confiant. «On attendait ces recours, on sait qu’on a des études et des mesures de qualité et on est parfaitement sincères quand on dit qu’on va les réaliser.»

Créé: 19.09.2018, 21h24

Articles en relation

Comment La Praz a tourné pour les éoliennes

Energie Il a suffi d'une poignée de voix pour maintenir le plus important projet éolien vaudois à ce jour, celui du Mollendruz, mis à mal puis validé par le Conseil général de La Praz. Plus...

La Praz sauve les éoliennes du Mollendruz

Energie C'est oui! Après un premier refus le 18 janvier dernier, le Conseil de La Praz, à nouveau convoqué, a accepté à quelques voix, mardi soir le parc éolien du Mollendruz. Sans le village, l'avenir du projet était incertain. Plus...

Un recours pour annuler le 2e vote éolien de La Praz

Energie Les opposants font recours au Conseil d’État contre le second vote sur le projet éolien du Mollendruz. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...