Passer au contenu principal

Des citoyens patrouilleront la nuit au centre d’Yverdon

La Ville met en place un projet pionnier de médiation citoyenne, calqué sur l’action des «parrains de gare».

Après la mise en place de l'Observatoire de la sécurité en 2014 (ici son responsable, Pierre-Gilbert Zanchi, en discussion avec la gérante d'un salon de coiffure yverdonnois en mars dernier), la Ville souhaite impliquer les citoyens.
Après la mise en place de l'Observatoire de la sécurité en 2014 (ici son responsable, Pierre-Gilbert Zanchi, en discussion avec la gérante d'un salon de coiffure yverdonnois en mars dernier), la Ville souhaite impliquer les citoyens.
Olivier Allenspach

Le jour, ils sont entraîneurs sportifs, employés d’établissements publics ou simples parents. Le soir venu, ils enfileront une chasuble avant de sillonner, deux par deux, le centre-ville d’Yverdon. Eux, ce sont les citoyens que recherchent la Police Nord vaudois et le service Jeunesse et cohésion de la Ville (Jecos) pour son nouveau projet de médiation citoyenne, présenté mercredi.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.