Passer au contenu principal

Un collectif squatte l’ancien site Reuge de Sainte-Croix

Des membres d’une association bernoise veulent créer des espaces et des lieux d’échange dans ces bâtiments inoccupés.

Ondine Yaffi et Gilles Strambini sont les permanents à Sainte-Croix d'un collectif qui squatte l'ancien site Reuge.
Ondine Yaffi et Gilles Strambini sont les permanents à Sainte-Croix d'un collectif qui squatte l'ancien site Reuge.
CHRISTIAN BRUN

Au premier abord, rien ne semble anormal, si ce n’est que le chemin qui conduit à l’arrière de l’immense bâtiment délaissé par l’entreprise Reuge il y a quelques années est dégagé de la neige tombée ces derniers jours sur Sainte-Croix. En y regardant de plus près, toutefois, deux feuilles A4 placardées sur la porte d’entrée de cet immeuble industriel attestent de la présence de squatteurs sur le site, comme l’a révélé mercredi le «Journal de Sainte-Croix».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.