Le Comptoir broyard va se mettre à l’heure du Pérou

PayerneLa 10e édition de la foire régionale souhaite attirer 90'000 visiteurs, du 15 au 24 novembre, en mettant à l’honneur le pays d’Amérique du Sud.

Le Pérou va faire découvrir ses trésors à l'occasion de la 10e édition du Comptoir broyard, comme ici la montagne des 7 couleurs.

Le Pérou va faire découvrir ses trésors à l'occasion de la 10e édition du Comptoir broyard, comme ici la montagne des 7 couleurs. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Pour que tout soit parfait, il manque la mer à la Suisse et le gruyère au Pérou, ce pays méconnu pour lequel je suis heureux de jouer le rôle d’ambassadeur.» Patron de la société Soleol et binational helvético-péruvien, Jean-Louis Guillet accueillait la presse et le comité du Comptoir broyard dans ses locaux d’Estavayer-le-Lac, lundi, pour la présentation des contours de la 10e édition de la foire régionale. À l’invitation du Broyard, le pays des condors et des lamas devrait apporter le soleil de l’Amérique du Sud à une période où le brouillard est parfois de mise dans la région.

«Nos deux pays présentent beaucoup de similitudes puisqu’ils sont multiculturels, multilingues et pleins de traditions», a relevé l’ambassadrice Ana Rosa Valdivieso, présente pour l’occasion. En plus de sa gastronomie, qui sera aussi mise en exergue dans la zone festive, le pays présentera trois autres secteurs d’activité sur son stand: le tourisme, la culture et le textile.

Dans les grandes lignes, le concept de ces dix jours de commerce reste similaire aux dernières éditions. Le Comptoir proposera 13'000 m2 de surface sous deux cantines principales et 95% des 220 emplacements sont déjà réservés. Parmi les exposants, les trois quarts proviennent de la région et devraient permettre d’attirer quelque 90 000 visiteurs, comme lors des deux dernières éditions.

«En raison de l’ouverture du centre de recrutement romand de l’armée et des travaux réalisés sur le site pour cela, l’entrée a dû être déplacée du côté de la route de Neuchâtel, entraînant des coûts supplémentaires qui seront assumés par les exposants», a présenté Sven Clot, président d’organisation d’un raout dont le budget est de l’ordre de 1,7 million de francs.

Le coût de location du mètre carré passe ainsi de 147 fr. en moyenne à 160 fr. «Nous avons aussi envisagé d’encaisser un montant pour le parking, mais les commerçants nous ont fait savoir qu’ils préféraient que les clients arrivent au Comptoir sans avoir besoin de mettre la main à la poche à part pour payer l’entrée», conclut le patron du comité bénévole.

Créé: 17.06.2019, 20h50

Articles en relation

Le Comptoir broyard étend son assise vers Moudon

Payerne Aux côtés de la commune, douze entreprises moudonnoises présenteront leurs activités dans le cadre de la foire régionale. Plus...

«Le Comptoir broyard a inventé un canton»

Manifestation La foire payernoise, point de rencontre du terroir vaudois et fribourgeois, a atteint ses objectifs. Plus...

Menu star, le «pioton» participe à sa façon au succès du Comptoir broyard

Gastronomie En dix jours, quelque 1600 kilos de pieds de porc régaleront les visiteurs de la foire, qui fermera ses portes dimanche à Payerne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.