Concise: un profond fossé sépare pro et anticarrière

VaudUne ultime séance d’information a été mise sur pied par les autorités. Les parties campent sur leurs positions.

S'il voit le jour, le projet s'implantera sur les flancs du Mont-Aubert.

S'il voit le jour, le projet s'implantera sur les flancs du Mont-Aubert. Image: JEAN-PAUL GUINNARD - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ceux qui s’attendaient à un débat contradictoire animé étaient déçus. À trois semaines et demie du référendum contre le projet de carrière au Mont-Aubert, les habitants de Concise étaient conviés la semaine dernière à une «soirée d’information». Nombreux, ils y ont découvert les arguments des uns – la Municipalité favorable au projet – et des autres – le comité référendaire –, affichés sur des panneaux.

«Tant lors de la présentation au Conseil que lors de celle ouverte au public, nous avons constaté que l’émotionnel prenait le dessus. Des gens d’autres villages avaient pris part à la seconde. Nous avons choisi cette forme pour que les Concisois puissent poser leurs questions, exposer leurs craintes, en toute tranquillité», expose le syndic, Patrick Jaggi.

Photomontage «spectaculaire, mais faux»

Mission accomplie, même si les deux parties n’accorderont jamais leurs violons. «Nous avons été invités par la Municipalité, qui s’est rendu compte qu’elle ne pouvait pas faire de la propagande à sens unique», lance Christos Nüssli, président du comité référendaire. Réponse des autorités? «Le photomontage qui montre l’impact qu’aurait la carrière sur la montagne est spectaculaire, mais faux. Les opposants s’appuient sur l’exploitation prévue par le plan directeur des carrières, soit 25 hectares. Or, le projet Marti, c’est 11 hectares...»

Une tranchée sépare ces deux visions. Un peu comme le grand fossé du village d’Astérix. À la différence que les Concisois n’en viennent pas aux mains, à témoin cet échange entre deux voisines, tout sourire: «Ce projet revient à choisir entre l’argent et la nature»; «Et moi je dis qu’on ne peut pas tout vouloir et jamais rien payer.»

Créé: 22.01.2020, 08h05

Articles en relation

La fronde anticarrière gagne les voisins de Concise

Politique Les Conseils d’Onnens et de Corcelles ont adopté une motion qui officialise leur opposition au projet prévu à Concise. Plus...

Le projet de carrière est visé par un référendum

Concise L’exploitation prévue sur les flancs du Mont-Aubert divise le village. Les opposants partent récolter des signatures. Plus...

Concise n’a pas dynamité le projet de carrière

Nord vaudois La Municipalité peut signer une servitude avec l’exploitant intéressé par le site. Mais devra rediscuter avec lui de sa convention d’exploitation. Plus...

Concise veut une carrière pour renflouer ses caisses

Projet La Commune a présenté mercredi à la population le projet prévu sur les flancs du Mont-Aubert. Les voisins sont circonspects. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.