Passer au contenu principal

La croissance des hameaux payernois sera freinée

Loi sur l'aménagement du territoire oblige, les quatre zones à bâtir de Vers-chez-Perrin, Vers-chez-Savary, Corges et Etrabloz seront réduites de près de 45%.

Vers-chez-Savary est un des quatre hameaux payernois concerné par le futur dézonage.
Vers-chez-Savary est un des quatre hameaux payernois concerné par le futur dézonage.
JEAN-PAUL GUINNARD - A

Près de 80'000 m2: telle est la surface (en fait 79'000 m2) actuellement colloquée en zone à bâtir qui devra être dézonée sur le territoire communal de Payerne, à la lumière de la loi sur l’aménagement du territoire (LAT). Cette mesure, annoncée lundi matin par la Municipalité, concerne les quatre hameaux de la commune, classifiés dans la catégorie des villages et quartiers hors centre.

Dès lors, Vers-chez-Savary, Vers-chez-Perrin, Corges et Étrabloz peuvent enregistrer d’ici à 2030 une croissance annuelle maximale de 0,75% de leur population au 31 décembre 2015. Soit passer de 428 habitants à 566 âmes. Or, les quatre hameaux disposent aujourd’hui de surfaces non bâties dont le potentiel permettrait d’accueillir 543 personnes de plus…

La zone à bâtir diminuée de moitié

Des études de redimensionnement vont donc être entreprises par la Commune, qui sollicite un crédit d’étude de 274'000 francs à ce propos. Et c’est ainsi 45% de la zone à bâtir actuelle qui changeront d’affectation, via la révision du Plan d’extension partiel (PEP) des hameaux, établi en 1968. Quelque 75 propriétaires sont concernés par cette vaste opération. «Des séances de discussions avec chacun d’eux seront organisées afin de mener une politique de dézonage la plus équitable possible», précise André Bersier, le municipal en charge du dossier.

Dans un premier temps, il s’agira de régler cette révision, d’ici à 2020. Le futur Plan partiel d’affectation qui le remplacera reprendra les principes du plan de quartier de Vuary, tout en tenant compte de l’activité agricole encore bien présente dans les quatre hameaux payernois.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.