La croissance des hameaux payernois sera freinée

DézonageLoi sur l'aménagement du territoire oblige, les quatre zones à bâtir de Vers-chez-Perrin, Vers-chez-Savary, Corges et Etrabloz seront réduites de près de 45%.

Vers-chez-Savary est un des quatre hameaux payernois concerné par le futur dézonage.

Vers-chez-Savary est un des quatre hameaux payernois concerné par le futur dézonage. Image: JEAN-PAUL GUINNARD - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Près de 80'000 m2: telle est la surface (en fait 79'000 m2) actuellement colloquée en zone à bâtir qui devra être dézonée sur le territoire communal de Payerne, à la lumière de la loi sur l’aménagement du territoire (LAT). Cette mesure, annoncée lundi matin par la Municipalité, concerne les quatre hameaux de la commune, classifiés dans la catégorie des villages et quartiers hors centre.

Dès lors, Vers-chez-Savary, Vers-chez-Perrin, Corges et Étrabloz peuvent enregistrer d’ici à 2030 une croissance annuelle maximale de 0,75% de leur population au 31 décembre 2015. Soit passer de 428 habitants à 566 âmes. Or, les quatre hameaux disposent aujourd’hui de surfaces non bâties dont le potentiel permettrait d’accueillir 543 personnes de plus…

La zone à bâtir diminuée de moitié
Des études de redimensionnement vont donc être entreprises par la Commune, qui sollicite un crédit d’étude de 274'000 francs à ce propos. Et c’est ainsi 45% de la zone à bâtir actuelle qui changeront d’affectation, via la révision du Plan d’extension partiel (PEP) des hameaux, établi en 1968. Quelque 75 propriétaires sont concernés par cette vaste opération. «Des séances de discussions avec chacun d’eux seront organisées afin de mener une politique de dézonage la plus équitable possible», précise André Bersier, le municipal en charge du dossier.

Dans un premier temps, il s’agira de régler cette révision, d’ici à 2020. Le futur Plan partiel d’affectation qui le remplacera reprendra les principes du plan de quartier de Vuary, tout en tenant compte de l’activité agricole encore bien présente dans les quatre hameaux payernois. (24 heures)

Créé: 14.11.2017, 18h17

Articles en relation

Dans l’attente de sa zone sportive, Payerne doit aménager des vestiaires

Sport Après la réfection de la piste d’athlétisme du Stade municipal en 2015, la commune veut désormais y aménager de nouveaux vestiaires. Plus...

La zone sportive de Payerne bute contre la LAT

Développement S'il n'arrive pas a décrocher une exception, le chef-lieu devra trouver 6 hectares de terres agricoles pour réaliser son nouvel pôle sportif. Plus...

«Berne devrait valider notre Plan directeur»

Aménagement du territoire Le parlement scelle la fin du mitage du territoire. Jacqueline de Quattro se porte garante de ce changement de paradigme Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le géant de l'or noir basé à Genève se fournit auprès d'une entreprise dont les droits de forage ont été obtenus par un homme, aujourd'hui sous enquête pour corruption.
(Image: Bénédicte) Plus...