Cudrefin sera bientôt fixé sur son taux d’imposition

RéférendumLa votation communale concernant la hausse du taux d’imposition est prévue dimanche 8 avril.

La hausse d'imposition sollicitée doit notamment permettre de faire face aux investissements à prévoir pour l'épuration des eaux de Cudrefin, dont la Step est à bout de souffle.

La hausse d'imposition sollicitée doit notamment permettre de faire face aux investissements à prévoir pour l'épuration des eaux de Cudrefin, dont la Step est à bout de souffle. Image: JEAN-PAUL GUINNARD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alors qu’aucune votation fédérale ou cantonale n’est à l’ordre du jour, les citoyens de Cudrefin ont reçu ces derniers jours un nouveau courrier électoral. Dimanche 8 avril, ils sont appelés aux urnes pour décider s’ils suivent la Municipalité dans son souhait de faire passer le taux d’imposition communale à 64% de l’impôt communal ou plutôt de le maintenir à 59% selon le vœu du comité référendaire.

Par 15 voix pour et 11 contre, le Conseil communal avait validé la proposition municipale en août dernier. Président du comité référendaire, Pierre Hauser demandait alors déjà à consulter la population sur le sujet. Dès la validation de l’arrêté d’imposition par le Conseil d’État, il avait lancé un référendum, récoltant quelque 360 paraphes, alors que 174 signatures étaient nécessaires pour aboutir (15% du corps électoral).

Afin que chacun puisse se forger son opinion en vue du scrutin, référendaires et Municipalité seront opposés le mercredi 21 mars prochain lors d’un débat contradictoire, qui sera modéré par Pierre Roth, président du Conseil communal. «Avec cette hausse, nous souhaitons pouvoir faire face aux futurs investissements qui se présentent, notamment au niveau de la step, du réseau routier ou du développement de nouvelles infrastructures», plaide le syndic, Thierry Schneiter. La Municipalité met aussi en avant un avantage pour les charges de péréquation. Du côté des référendaires, on faisait remarquer qu’au budget 2018, l’augmentation des rentrées attendue était déjà dépensée sans amortissement supplémentaire.

Créé: 16.03.2018, 12h50

Articles en relation

Un référendum est lancé contre le taux d’imposition

Cudrefin La hausse de cinq points décidée en août dernier est contestée par un conseiller communal. Plus...

La hausse d’impôt se jouera dans les urnes à Cudrefin

Fiscalité Au printemps, les citoyens pourront décider de leur taux d’imposition pour l’année 2018. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...