Dealers sous pression à Yverdon et à Vevey

SécuritéLes polices s’unissent pour déstabiliser le trafic de rue, de plus en plus visible.

La Police Nord vaudois et l'Association Sécurité Riviera ont reçu des renforts d'autres corps régionaux et de la Police cantonale.

La Police Nord vaudois et l'Association Sécurité Riviera ont reçu des renforts d'autres corps régionaux et de la Police cantonale. Image: Jean-Paul Guinnard-A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La présence policière s’est accrue dans les centres-villes de Vevey et d’Yverdon. Davantage d’uniformes, pour mettre la pression sur les dealers qui y sévissent de manière de plus en plus visible. C’est le fruit d’une opération de police «qui va s’inscrire dans la durée, comme nous l’avons fait à Bex», indique l’officier de presse Jean-Christophe Sauterel. Les effectifs de la Police Nord vaudois et de l’Association Sécurité Riviera reçoivent des renforts d’autres corps régionaux mais aussi de la Police cantonale et de ses divisions «flagrant délit».

Les dealers occupent surtout les alentours de la gare, la rue Général-Guisan à Vevey et le Parc japonais à Yverdon, générant un sentiment d’insécurité chez les habitants. «Il faut être honnête, l’objectif n’est pas d’éradiquer le trafic mais de mettre une pression permanente sur les dealers pour diluer la problématique», relève Jean-Christophe Sauterel.

(24 heures)

Créé: 15.05.2017, 18h09

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

La caisse maladie demande aux thérapeutes de revoir leurs tarifs à la baisse «pour correspondre aux conditions du marché». Si tel n'est pas le cas, leurs prestations ne seront pas remboursées. Paru le 23 août.
Plus...