Un dépliant pour emboîter le pas aux huguenots

Tourisme Le balisage du Sentier des huguenots arrive à son terme sur La Côte et le Pied du Jura. Un guide est publié pour les randonneurs.

Claude Dizerens, président de l'Association vaudoise des amis du Sentier des huguenots, présente le dépliant et l'un des panneaux du parcours.

Claude Dizerens, président de l'Association vaudoise des amis du Sentier des huguenots, présente le dépliant et l'un des panneaux du parcours. Image: Laurent Aubert

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il est tout frais sorti de l’atelier d’imprimerie de la Fondation Le Repuis, à Grandson. Mercredi, Claude Dizerens a pris son bâton de pèlerin pour distribuer les premiers exemplaires du dépliant du Sentier des huguenots aux offices du tourisme de Grandson, Yverdon et Orbe. C’est que le moment est doublement propice: la belle saison arrive, invitant à la balade, et les derniers panneaux indicateurs sont en train d’être posés sur La Côte. «Dans dix jours, les promeneurs pourront parcourir tout le tracé vaudois, entre Céligny et Vaumarcus», se réjouit le président de l’Association vaudoise du Sentier des huguenots.

Ce guide présente d’un côté la carte de l’itinéraire vaudois, illustrée par les monuments locaux – château de Grandson, église d’Orbe, pont des Clées, fresque de Montcherand, etc. De l’autre, les huit étapes sont décrites par le menu, avec kilométrage, durée de marche et dénivelé. Elles sont complétées par quatre «zones de découvertes» consacrées à des régions présentant un intérêt particulier, comme Saint-Prex ou Romainmôtier.

Le dépliant est accompagné d’un feuillet jaune qui décrit les étapes en allemand. «Le canton, et la région d’Yverdon en particulier, reçoit la visite de nombreux Suisses alémaniques, explique Claude Dizerens. Il est donc important de s’adresser à eux également.» Surtout que plusieurs cantons d’outre-Sarine, parmi lesquels Argovie et Schaffhouse, ont aussi achevé leurs parcours.

Hommage aux protestants en exil

Reliant le village de Poët-Laval dans la Drôme (F) à Bad Karlshaven, près de Cassel (D), le Sentier des huguenots est un parcours européen qui rend hommage aux protestants qui ont fui la France après la révocation de l’Edit de Nantes en 1685. Le balisage des 160 kilomètres entre Céligny et Vaumarcus n’a pas été une mince affaire, explique Claude Dizerens. «En Suisse, pas question de mettre des panneaux n’importe où. Nous avons dû nous conformer aux consignes strictes de Suisse Rando qui accueille nos plaquettes sur ses mâts.»

Mais l’association vaudoise n’a pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin. «Nous recevons déjà des demandes pour des visites, explique le président. Et nous sommes en contact avec une guide qui pourra accompagner des groupes et donner des explications historiques et culturelles au long des parcours.» L’idée est de mettre sur pied à l’horizon 2018 un réseau de gîtes d’étapes où les randonneurs pourront se restaurer et passer la nuit.


Dépliant disponible dans les offices du tourisme. Renseignements: www.via-huguenots-vd.ch

Créé: 04.05.2017, 08h40

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.