Passer au contenu principal

Un dessin animé déterre le passé nucléaire de Lucens

L’ancienne centrale atomique broyarde refait parler d’elle dans un film d’animation de sept minutes à vocation écologique.

1968. Tous les yeux sont rivés sur Lucens, où l’on s’apprête à inaugurer la première centrale nucléaire expérimentale 100% suisse. A l’époque, l’atome incarne la technologie énergétique du futur. Toutefois, rien ne se passe comme prévu. Quelques mois plus tard, le réacteur entre en fusion, ce qui nécessite son arrêt définitif et le démantèlement de l’installation. Par chance, aucune victime n’est à déplorer et la radioactivité reste confinée dans la caverne où est enterré le réacteur.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.