En deux temps, Montagny rejoint la Step régionale

BroyeAprès un refus en décembre 2018, la commune a finalement accepté de rejoindre la future Step de Payerne.

A proximité de l'actuelle Step de Payerne, la Step régionale de l'Eparse devrait voir le jour à l'horizon 2023 pour un investissement de 55 millions de francs.

A proximité de l'actuelle Step de Payerne, la Step régionale de l'Eparse devrait voir le jour à l'horizon 2023 pour un investissement de 55 millions de francs. Image: JEAN-PAUL GUINNARD - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est le soulagement pour le comité de pilotage de la future STEP régionale et intercantonale de l’Éparse, à Payerne. Alors que la Commune de Montagny (FR) avait refusé les statuts présentés dans un premier temps, elle les a finalement validés mardi soir, par 17 oui contre 4 non et 5 abstentions. «C’était un signal fort du Conseil communal (ndlr: la Municipalité, sur Fribourg) de représenter ce dossier et cela démontre son importance à nos yeux», se réjouit la syndique, Chantal Genetelli.

En décembre dernier, le Conseil général avait pourtant refusé le même dossier par 18 non, 8 oui et 2 abstentions. À l’époque, les coûts engendrés par cette nouvelle STEP, le fait que Montagny devait démonter la sienne aux frais de la Commune alors qu’elle est encore fonctionnelle et un manque d’informations avaient été reprochés aux autorités. «Nous avons réalisé une étude par un ingénieur hydraulicien, qui démontre que rester en dehors de l’Éparse était avantageux financièrement à court terme, mais coûterait beaucoup plus à long terme», ajoute la syndique.

Des arguments qui ont fini par convaincre le plénum, permettant du même coup au dossier de reprendre son développement. En effet, les eaux usées du village fribourgeois de Torny devaient théoriquement transiter par Montagny pour rejoindre Payerne, en vue de leur traitement. Ce qui n’aurait pas été possible sans cet accord. «Le périmètre d’activité de la future STEP, précisé dans les statuts, étant aussi faux si Montagny n’avait pas revu sa position, nous aurions dû faire revoter tous les Législatifs concernés», précise Alexandre Vonlanthen, syndic de Cugy (FR) et président du comité de pilotage.

Celui-ci pourra ainsi prochainement être dissous. Lors d’une assemblée constitutive, un Conseil intercommunal (corps délibérant) et un comité de direction (Exécutif) seront nommés par les délégués des communes, avec pour but la construction de la STEP. Sa mise en eau est toujours prévue pour 2023 ou 2024 avec un budget global de l’ordre de 55 millions de francs.

Créé: 11.09.2019, 18h52

Articles en relation

Le niet de Montagny ne remet pas en cause la future Step de Payerne

Broye Malgré le rejet des statuts par la commune de Montagny, la future Step L’Éparse de Payerne poursuit son développement. Plus...

La future step régionale voit son prix baisser

Payerne Les travaux de planification du futur lieu de traitement des eaux usées de 17 communes passent au concret. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...