Le directeur de l’hôpital suit ses collègues et s’en va

SantéL’annonce du départ de Laurent Exquis de la direction générale du HIB suit celle de trois autres chefs.

Comme son prédécesseur Stéphane Duina, Laurent Exquis aura tenu un peu plus de quatre ans à la direction de l'Hôpital intercantonal de la Broye.

Comme son prédécesseur Stéphane Duina, Laurent Exquis aura tenu un peu plus de quatre ans à la direction de l'Hôpital intercantonal de la Broye. Image: JEAN-PAUL GUINNARD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Directeur de l’Hôpital intercantonal de la Broye (HIB) depuis novembre 2015, Laurent Exquis rendra son tablier le 31 mars 2020, a annoncé vendredi l’établissement sis à Payerne et Estavayer-le-Lac. «Le Conseil d’établissement du HIB et le directeur général ont convenu d’un commun accord de mettre fin à leurs rapports de travail», communique l’hôpital.

La mention «d’un commun accord» ne paraît pas usurpée: le patron des quelque 800 collaborateurs restera en poste jusqu’au terme de son mandat, avant de s’engager «dans des démarches plus axées sur le communautaire et dans le milieu de vie des personnes». Son départ pose toutefois des questions quant à la bonne marche de l’établissement. Durant l’année, le directeur financier Pablo Gonzalez s’en est allé après sept ans, suivi par le directeur technique Francis Bécaud. Enfin, Gilbert Deléchat, directeur des ressources humaines (RH) depuis une quinzaine d’années, a été récemment poussé vers la sortie.

«Pure coïncidence»

Charly Haenni, président du Conseil d’établissement, parle aussi d’une séparation d’un commun accord. «La succession de ces départs est une pure coïncidence. Le premier est parti pour un poste similaire dans un autre établissement, le second s’est lancé dans un nouveau défi et le Conseil souhaitait une politique des RH plus active pour le troisième cas», détaille le président. Reste que le chef des RH se retrouvera bien sur le carreau début 2020. Et, si les autres ont quitté leur poste, il y a peut-être aussi une raison. «Comme pour le directeur général, l’engagement d’un nouveau directeur RH est déjà lancé sous la conduite d’un chasseur de têtes», reprend le président. L’idée est que les vacances de ces postes clés soient les plus courtes possible. De quoi rassurer la commission du personnel. «Nous allons nous rencontrer la semaine prochaine pour aborder cette situation», commente son président, Lionel Gurtner.

Sur les deux sites, l’hécatombe pousse nombre d’employés à se poser des questions sur le fonctionnement de l’hôpital intercantonal. D’autant plus que le HIB vient d’enchaîner trois exercices déficitaires consécutifs (de 191'000 à 955'000 francs de pertes sur 100 millions). Or il devrait normalement mettre de l’argent de côté pour financer son agrandissement, lancé sous la conduite de Laurent Exquis. Devisé à 60 millions de francs, le projet a été présenté en mai. «Cette pression des chiffres rouges n’était pas simple à gérer», reconnaît Charly Haenni.

L’ancien directeur de l’Hôpital de La Chaux-de-Fonds et chef du Service de la jeunesse et de la cohésion sociale d’Yverdon-les-Bains aura donc dirigé l’établissement broyard un peu plus de quatre ans, comme son prédécesseur, Stéphane Duina. Mais alors que le départ de l’ancien chef avait été abrupt et suivi par une vague de contestation au sein du HIB, celui de Laurent Exquis semble accompagné d’un climat plus serein.

Directeur moins apprécié

«Le Conseil d’établissement souhaiterait prôner davantage de stabilité, pour autant que l’amalgame soit bon entre toutes les parties, et force est de constater que ce n’était plus le cas», commente le président. Au sein du personnel, les avis recueillis par nos soins font état d’un directeur moins apprécié, même si la CCT-San est entrée en vigueur sous son pouvoir. Selon Lionel Gurtner, aucune pétition de soutien ne devrait être lancée, comme cela avait été le cas en 2015.

Le Conseil d’établissement remercie le directeur en partance, qui «a apporté une importante contribution au développement de l’établissement». Outre son travail pour le nouveau site de Payerne, Laurent Exquis a aussi participé à l’élaboration de la stratégie institutionnelle 2017-2022, travaillé à l’image de l’hôpital ou encore prôné l’ouverture de l’institution, par exemple dans le cadre du projet de réseau de santé de la Broye. Resté injoignable, il continuera à œuvrer dans le milieu médical, puisqu’il est administrateur du Réseau hospitalier neuchâtelois.

Créé: 08.11.2019, 11h39

Articles en relation

L’hôpital de Payerne s’offre un lifting à 60 millions

Architecture L’agrandissement de l’hôpital intercantonal prévoit une nouvelle entrée principale, permettant de repenser les flux. Plus...

L’Hôpital de la Broye veut améliorer sa situation

Bilan Malgré des recettes en hausse, l’HIB a bouclé ses comptes dans le rouge pour la seconde année. Plus...

«L’hôpital de la Broye a besoin d’une vision claire»

Broye Malgré les incertitudes des planifications cantonales, l’hôpital de la Broye «a de l’avenir» promet son directeur. Mais à Payerne, le HIB devra évoluer, s’agrandir et s’adapter Plus...

Stupeur à l’hôpital de la Broye après le licenciement du directeur

Payerne Patron de l’Hôpital intercantonal de la Broye (HIB), Stéphane Duina a été remercié. Une pétition des employés demande son retour. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.