Passer au contenu principal

Des donateurs sauvent Nova Jazz in extremis

L’association qui organise des concerts et un festival a réussi à réunir 15'000 francs via un financement participatif.

Après avoir organisé plus de 90 concerts depuis sa création en 2014, l’organisation bénévole était en proie à des difficultés.
Après avoir organisé plus de 90 concerts depuis sa création en 2014, l’organisation bénévole était en proie à des difficultés.
DOUGLAS PARSONS

Lundi 28 octobre, à quatre jours de la fin du financement participatif lancé par Nova Jazz, il manquait toujours près 7500 francs, soit la moitié de la somme espérée par la petite équipe qui promeut le jazz dans le Nord vaudois. «Un donateur très généreux a quasi complété la différence», se réjouit Clément Strahm, responsable technique et l’un des programmateurs de l’association.

«Des petits dons nous sont aussi parvenus à la dernière minute, poursuit-il. Avec cette cagnotte de 15'740 francs au total, on pourra continuer de travailler à un rythme régulier tout en proposant une offre aussi riche que d’habitude.»

Pour rappel, après avoir organisé plus de 90 concerts depuis sa création en 2014 et un festival qui a soufflé sa troisième bougie en début d’année, l’organisation bénévole était en proie à des difficultés: une de ses collaboratrices est partie pour se consacrer à d’autres projets, plusieurs fondations ne l’ont finalement pas soutenue et une soirée de la dernière édition de son festival n’a pas attiré suffisamment de public pour couvrir tous ses frais.

C’est désormais de l’histoire ancienne. «On se concentre sur la fin de la saison, avec nos différents concerts à l’Échandole», indique encore Clément Strahm. À l’affiche le 29 novembre: Florian Favre Trio et 60 Miles Trio.

Informations sur: www.novajazz.ch

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.