Passer au contenu principal

Après le drame, les betteraviers doivent revoir leur système

À la suite de l’accident qui a coûté la vie à un jeune ouvrier, les betteraves sont acheminées vers Aarberg par la route.

Jusqu’alors convoyées vers Aarberg par le rail, les betteraves seront acheminées par la route vers la sucrerie.
Jusqu’alors convoyées vers Aarberg par le rail, les betteraves seront acheminées par la route vers la sucrerie.
JEAN-PAUL GUINNARD - A

La semaine dernière, un effroyable accident est venu endeuiller la Société coopérative pour le chargement de la betterave Broye-Vully (SCCB), à Avenches. Affairé au transbordement sur un wagon de ces racines destinées à être transformées en sucre, un jeune homme de 21 ans a été mortellement blessé. Malgré la peine et la douleur d’avoir perdu un collègue, les betteraviers broyards et vulliérains doivent néanmoins aller de l’avant.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.