Cet été, des drones feront la course à Payerne

BroyeBzzzzz… des dizaines d’engins télécommandés voleront très vite près de l’aérodrome, où ils disputeront une manche du Championnat du monde de course de drones.

Les drones peuvent voler vite, à plus de 100km/h. Cet été des dizaines d'adeptes de «FPV Racing», (FPV pour first person view, ou pilotage en immersion), se retrouveront à Payerne pour disputer l'une des manches du championnat du monde de course de drones.

A la frontière entre l’aéromodélisme et le jeu vidéo, cette pratique, appelée

Les drones peuvent voler vite, à plus de 100km/h. Cet été des dizaines d'adeptes de «FPV Racing», (FPV pour first person view, ou pilotage en immersion), se retrouveront à Payerne pour disputer l'une des manches du championnat du monde de course de drones. A la frontière entre l’aéromodélisme et le jeu vidéo, cette pratique, appelée Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les drones envahissent notre quotidien, prennent de vitesse les législateurs qui doivent réglementer à la hâte l’utilisation de ces engins, et voilà déjà qu’ils ont leur championnat. Car, pour beaucoup de «pilotes», faire voler un drone vite et bien est un vrai sport. Cet été à Payerne, plusieurs dizaines d’entre eux disputeront une manche du World Drone Racing Championships. Ce n’est rien de moins que le Championnat du monde de la discipline. La date précise du rendez-vous reste à définir, indiquent les organisateurs. Ce sera entre juin et juillet, sur l’Aéropôle de Payerne, à 500 mètres de la piste d’aviation militaire. Comment se déroule un tel tournoi?

«Cela se passe sur trois jours, explique Yann Oeffner, l’un des organisateurs de cette manche. Par groupe de 8 à 10 appareils, les drones se lancent dans un circuit comprenant plusieurs portes gonflables à passer. Comme un slalom. Les meilleurs sont qualifiés pour le tour suivant.»

Entre cinquante et cent participants

Et ça va vite, les drones sont petits (environ 25 centimètres entre les axes de deux moteurs), ils sont très vifs et filent à plus de 100 km/h! Le spectacle est garanti. «Les engins volent à moins de 2 mètres du sol, ce qui rend les courses très spectaculaires pour le public, poursuit Yann Oeffner. On vole en immersion, c’est-à-dire avec des lunettes qui nous permettent de voir exactement comme si nous étions dans un petit cockpit à l’intérieur du drone.»

Cette manche populaire est ouverte à tous. «Mais elle sera surtout courue par des gens qui ont beaucoup d’expérience», prévient Yann Oeffner. Entre cinquante et cent pilotes pourraient participer au tournoi.

Chef de l’aérodrome civil et donc des activités se déroulant sur l’Aéropôle, Guillaume Chassot se réjouit. «Les drones collent tout à fait à l'esprit aéronautique de cette zone, dit-il. En outre, ce sont des gens sérieux et responsables qui organisent cette manche. Ça va créer de l’animation et faire parler de manière originale de l’Aéropôle». (24 heures)

Créé: 01.02.2016, 17h24

Articles en relation

Les amateurs suisses de drones créent une fédération

Loisirs Une soixantaine de membres sont rassemblés dans cet organe pour mieux régler la sécurité. L'organisation mise sur le potentiel économique et écologiques des appareils. Plus...

Des leçons de pilotage de drones, un Vaudois y croit

High tech Georges Ney a créé sa société de formation. La Fédération suisse des drones civils suit le mouvement et Villars propose des leçons aux touristes. Mais pour quel potentiel? Plus...

Bientôt des médailles pour les pilotes de drônes

Etats-Unis Ceux qui combattent «à distance» pour l'armée américaine pourraient bientôt être décorés par le Pentagone. Plus...

Pilotage de drone: un sport de geek en plein air

Sport Lunettes immersives au nez et commandes en mains, les «gamers» se livrent un combat entre ciel et terre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des parents et des enfants séparés par le rêve américain, paru le 19 juin
(Image: Bénédicte) Plus...