Passer au contenu principal

Un duo arrive en une année au Graal boulanger

Deux jeunes travaillent des farines anciennes et des produits locaux à Yverdon. Leurs pairs les récompensent.

Séverin Gerber et Grégory Wyss posent avec un choix de leurs pains aux farines anciennes, faibles en gluten.
Séverin Gerber et Grégory Wyss posent avec un choix de leurs pains aux farines anciennes, faibles en gluten.
Patrick Martin

L’un est plutôt grand, l’air doux, la voix tranquille, l’autre est plus ramassé, une boule d’énergie contenue. Ils s’entendent pourtant comme larrons en foire depuis qu’ils se sont rencontrés dans les cuisines de Philippe Rochat, à Crissier. Séverin Gerber, le boulanger, y a passé sept ans et demi après son apprentissage dans le Jura puis des emplois dans le canton de Neuchâtel. Grégory Wyss, le pâtissier-chocolatier, y est resté près de trois ans comme sous-chef, après son apprentissage à Yverdon et des emplois dans la région. Avec l’aide de la femme de Grégory, Laurena, qui a fait des études de gestion à l’HEIG, ils ont ouvert une bien belle boulangerie-chocolaterie à Yverdon en août 2017, qui a reçu cette semaine la Couronne boulangère suisse, une distinction unique qui récompense «inventivité, professionnalisme, talent et engagement extraordinaire».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.