Dans l’eau du lac au milieu des oiseaux

Livre et expoAlessandro Staehli a passé cinq ans dans le lac de Neuchâtel pour un beau voyage artistique.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le lac de Neuchâtel figure parmi les plus réputés d’Europe pour les oiseaux d’eau. À la bonne saison, plus de 70 000 d’entre eux s’y posent, juste pour une étape ou pour y élire domicile. Ça tombe bien, le biologiste et ornithologue Alessandro Staehli habite juste à côté. Et il avait envie de les voir de plus près. Il s’est donc construit un radeau de camouflage où, habillé d’une combinaison étanche, il peut marcher au fond du lac pour approcher ces animaux qui le passionnent et les photographier. C’était il y a cinq ans.

«Au début, je suis parti d’une démarche naturaliste mais, au fil des saisons et des balades, je me suis de plus en plus détaché de cette idée pour laisser émerger le côté artistique.» Il explique avoir fait ainsi un voyage intérieur qu’il veut partager avec les lecteurs du livre qui vient de sortir: «C’est complètement contemplatif, cela peut lui rappeler des souvenirs. Moi, au moment où une foulque se pose sur un lampadaire du port, je ne pensais plus à l’espèce mais bien au graphisme extraordinaire qui s’en dégageait.»

Il y a bien sûr, chez le scientifique, une envie didactique. Mais elle concerne davantage l’émotion, l’«entraînement du regard» à ce qui existe dans l’infiniment proche. S’il est parti d’abord à la traque aux espèces rares, son livre met en valeur des oiseaux qu’on croit connaître, pris pour leur quasi-totalité dans une roselière près de Saint-Blaise. «J’ai redécouvert des oiseaux communs dans des conditions particulières, la pluie, la neige, toutes sortes de lumières. Mais c’était important d’être dans le même élément qu’eux. Comme je ne peux pas voler, j’ai choisi l’eau. J’avais l’impression d’être accepté par eux, de partager vraiment leur quotidien.» C’est pour cela aussi que le livre n’est pas légendé, axé sur l’artistique. Mais les spécialistes y reconnaîtront près de 80 variétés magnifiées.

Créé: 05.10.2019, 18h03

Les infos

«Le lac aux oiseaux»
Alessandro Staehli
Ed. La Salamandre, 176 p.


Exposition Centre Pro Natura de Champ-Pittet, à Yverdon, jusqu’au 1er novembre.


Présence au Festival la Salamandre, à Morges, du 18 au 20 octobre.


Le site de l’auteur
www.indionature.com

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.