L'électron libre de l'UDC recadré à Yverdon

PolitiqueL'organisateur du «barbecue de la liberté» face aux antispécistes a été récemment convoqué par le bureau du Conseil communal d'Yverdon. L'élu y est critiqué pour ses propos jugés peu constructifs.

L'organisateur d'un barbecue pour contrer les antispécistes lors de Swissexpo à Beaulieu est aussi conseiller communal UDC à Yverdon. Il y a récemment été recadré par le bureau du conseil qui lui reproche son attitude peu constructive et ses attaques personnelles.

L'organisateur d'un barbecue pour contrer les antispécistes lors de Swissexpo à Beaulieu est aussi conseiller communal UDC à Yverdon. Il y a récemment été recadré par le bureau du conseil qui lui reproche son attitude peu constructive et ses attaques personnelles. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lausanne le connaît depuis peu comme l’organisateur d’un «barbecue de la liberté» à Beaulieu face aux militants antispécistes. À Yverdon, le détonant vice-président de l’UDC locale et conseiller Ruben Ramchurn est aussi connu pour susciter des soupirs non dissimulés lors de chaque intervention en plénum. Véritable Éric Stauffer de la place Pestalozzi, au verbe volontiers provocateur et aux propos parfois loin, très loin, de l’ordre du jour (il a par exemple demandé une sortie d’autoroute à Yvonand, une baisse des impôts en prévision de la RIE III, une discothèque sous la place d’Armes, et critiqué le soja dans les plats de la cantine scolaire), l’élu a récemment été convoqué expressément par le Bureau du Conseil communal. Une démarche rarissime dans la deuxième ville du canton.

«Nous l’avons reçu et lui avons demandé d’être moins provocateur et plus constructif, résume la présidente PLR, Catherine Carp. C’était une discussion très positive.» Elle faisait suite à une énième intervention en plénum, début décembre, dans laquelle Ruben Ramchurn, chahuté puis coupé par la présidente, reprochait au PLR «d’être au service du syndicat Unia». Le mot de trop. «Je demande formellement au nom du PLR qu’on s’occupe de cette affaire, je m’insurge», lançait le PLR Maximilien Bernard. «Cela fait des mois qu’on endure avec patience ces attaques gratuites. Il voit des ennemis partout. On en a tous assez d’avoir l’impression d’être au Café du Commerce», enchaînait le socialiste Julien Wicki.

Résultat? Sur le coup, Ruben Ramchurn reconnaît avoir peut-être été un peu trop loin. Avant de se raviser. «Ce Conseil a des vieilles habitudes, parfois trop consensuelles. J’ai des détracteurs très sensibles et cette convocation c’est leur façon de détourner l’attention sur mes arguments.» Il poursuit. «L’épisode du Bureau est un peu un non-événement. Je sais aussi être constructif. Je leur ai expliqué ma vision de la politique. Je ne vais pas changer. On ne doit pas avoir peur de démontrer l’incohérence des idées, la politique à la genevoise a parfois du bon.» Omniprésent sur les réseaux sociaux, volubile, anticonformiste et ambitieux, le directeur d’EMS sera encore de la partie en 2019.

Du côté de son groupe, on préfère relativiser et on nie tout dégât d’image. «Il a un côté électron libre, c’est vrai, mais l’UDC a aussi ce côté provocateur, confie le président Roland Villard. On compose aussi notre groupe avec d’autres profils, comme des élus qui bûchent les dossiers mais qui parlent moins. L’essentiel, c’est que notre ligne reste là et qu’elle soit défendue.»

Créé: 16.01.2019, 10h10

Articles en relation

Barbecue gratos face aux antispécistes à Swiss Expo

Lausanne Le vice-président de l’UDC du Jura Nord-Vaudois offrira les grillades pendant que les animalistes dénonceront les éleveurs de viande. Plus...

«Les subventions sont énormes pour un événement qui ne vise que les bobos»

Yverdon-les-Bains Contre l’avis des autres partis, l’élu UDC Ruben Ramchurn estime que les Jeux du Castrum touchent trop d’argent public. Plus...

L'UDC veut la peau du repas végétarien à l'école

Yverdon Ce que servent les cantines préoccupe nos élus. Une proposition UDC de limiter les plats sans viande a échoué jeudi au Conseil. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.