L’élégante Maison des Fondateurs devrait sortir de terre en 2016

Le BrassusLe projet de musée d’Audemars Piguet au Brassus, sous forme d’une audacieuse spirale vitrée, entre dans sa phase concrète.

Le futur musée de la manufacture, en spirale, sera construit devant l'atelier historique de l'horloger Audemars piguet, au Brassus.
Vidéo: AUDEMARS PIGUET

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce ne sera pas un bâtiment que l’on voit. Plutôt une œuvre d’art que l’on regarde. La semaine dernière, Audemars Piguet a mis à l’enquête la demande d’implantation préalable de sa future Maison des Fondateurs, au Brassus.

Un bâtiment d’exception en forme de spirale en béton et en verre, semi-enterrée, offrant une vue imprenable sur les forêts et la campagne alentour. Imaginée par le bureau d’architectes international BIG, connu pour son audace, elle devrait voir le jour devant l’atelier d’origine de la marque, s’intégrant parfaitement dans son environnement, composé de champs, d’ateliers et de fermes horlogères.

«A l’intérieur, les visiteurs pourront découvrir le patrimoine horloger d’Audemars Piguet et celui de la vallée de Joux, détaille Sébastian Vivas, directeur du Musée et Patrimoine de la marque. L’histoire des montres y sera racontée par des guides. L’exposition de nos modèles à grande complication sera entrecoupée de quatre ateliers. Nous voulons être les gardiens de la culture horlogère régionale.»

Clin d’œil horloger

La réalisation de cet ambitieux projet, qui s’est enrichi d’un nouveau bâtiment administratif en grande partie souterrain, prendra du temps. Il ne devrait ouvrir ses portes – uniquement aux visiteurs invités ou sur réservation – qu’en 2018.

A l’issue de la mise à l’enquête, un an sera nécessaire pour développer le projet, mettre au point les défis techniques que les 2400 m2 de la Maison des Fondateurs représentent. «Les travaux de construction débuteront au mieux en mars 2016, poursuit Sébastian Vivas. On n’est pas pressé. C’est un outil dont on a envie, pas un besoin urgent. Cet espace, mêlant passé et présent, nous permettra aussi de conserver dans les meilleures conditions possibles nos archives.»

La manufacture dispose en effet d’un musée depuis 1992. Il occupe tout l’atelier dans lequel le célèbre horloger a réalisé ses premières montres dès 1875. En 2004, il a été agrandi, avant d’être entièrement remanié cet été. Hors de question donc de le fermer: il restera le cœur du site horloger et sera relié à la spirale par une galerie souterraine. Le tout pour un montant qui restera secret.

Certains pourraient voir dans la forme de ce futur musée un clin d’œil aux complications qui ont fait la réputation d’Audemars Piguet. Il s’agit en réalité plutôt d’un – heureux – hasard. «Cette forme s’est imposée à l’architecte. Il a imaginé la Maison comme une montre, un petit projet délicat et techniquement abouti, d’une technicité folle, sourit Sébastian Vivas. Nous voulions montrer les deux visages de la manufacture, sa longue tradition horlogère et notre capacité à nous affranchir des codes.»

Il n’y a pas que le jury qui a été conquis par cette future Maison des Fondateurs. A la Vallée, l’ambitieux projet pourrait devenir à terme aussi emblématique des lieux que la Dent-de-Vaulion ou encore le lac, estiment certains.

«Ce nouveau projet montre que l’horlogerie de la vallée de Joux s’inscrit dans le XXIe siècle, se réjouit le directeur de l’Espace Horloger, Vincent Jaton. Audemars Piguet prouve que l’on peut rayonner dans le monde entier, tout en s’enracinant dans le patrimoine local. Un parfait exemple pour la Vallée, qui doit préserver ses atouts en allant de l’avant.»

Créé: 26.02.2015, 18h51

Information

Séance de présentation à la population du Brassus
jeudi 5 mars à 19 h à l’Hôtel des Horlogers.

En chiffres

2500 hôtes visitent chaque année le musée de la marque.

2400 m2 d’espace d’exposition sont prévus dans la spirale.

4 ateliers de restauration de montres et de savoir-faire séculaires y seront présentés.

2016 Le chantier pourrait débuter dans un an, en mars.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.