Un EMS est prévu derrière l’Hôtel des Mosaïques à Orbe

GériatrieUne grande structure de 80 lits pourrait voir le jour sur une parcelle communale à l’entrée d’Orbe.

Le futur EMS d'Orbe pourrait voir le jour sur une parcelle à l'arrière de l'Hôtel des Mosaïques, à côté du collège de Chantemerle. Image: PHILIPPE MAEDER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un terrain desservi par les transports publics, à deux pas d’un restaurant et du collège de Chantemerle. La parcelle communale longeant le chemin du Suchet, à l’entrée d’Orbe, a tous les atouts pour être l’hôte idéal d’un nouvel établissement médico-social. Le projet, porté par la Fondation Saphir, les établissements hospitaliers du Nord vaudois (EHNV) et le Réseau Nord-Broye, y prévoit la création d’un établissement d’une huitantaine de lits.

Un préavis demandant la cession de 6200 m2 s’étendant derrière l’Hôtel des Mosaïques à la fondation Saphir sera déposé au prochain Conseil communal. «Cet EMS sera une grande structure de gériatrie répondant aux besoins des habitants d’Orbe et de toute la région, détaille le directeur de cette fondation, André Allmendinger. Il est devisé à environ 24 millions de francs.»

Accord du Canton

Le Canton a donné son accord de principe sur la création d’une telle structure à Orbe en début d’année. Elle devrait voir le jour à l’horizon 2018-2022 et prendra le relais à la fermeture de l’unité d’accueil du centre de traitements et réadaptation, qui dispose actuellement d’une vingtaine de lits. Aujourd’hui, par manque de place dans leur localité, nombre de seniors d’Orbe se retrouvent dans les EMS de Croy ou de Ballaigues.

«La région se développe, le Réseau Nord a établi qu’il y a un besoin indéniable en lits en EMS dans ce secteur», poursuit André Allmendinger. Le projet ne comprend pas de logements adaptés, ou encore de cabinet médical de groupe, notamment. «Il y a déjà de nombreux partenaires dans le domaine de la santé à Orbe, comme les logements protégés de la fondation La Rochette par exemple, ajoute André Allmendinger. Nous travaillerons avec ces partenaires locaux.»

Le vote du Conseil communal ce printemps sera déterminant pour ce projet d’envergure. S’il accepte que la Commune mette cette parcelle à disposition de la fondation, sous forme d’un droit de superficie pour une durée de 75 ans, un concours d’architecture pourra être lancé cet automne déjà.

«Cet EMS entre dans la vision stratégique de la Commune, à long terme, lorsque la population se montera à 10'000 habitants, complète le municipal Henri Germond, en charge des bâtiments. On doit mettre en place des infrastructures en conséquence.»

L’édile ajoute que tout pourrait aller vite, ce terrain étant déjà légalisé pour accueillir des projets d’utilité publique. La mise à disposition de cette parcelle rapporterait également 55'800 francs par an à la Commune, qui resterait maîtresse du sol. Elle a même décidé de garder une partie pour elle, environ 5000m2. Cette surface pourrait être utilisée à terme pour la construction d’un réfectoire pour le collège, ou encore un lieu d’accueil parascolaire.

Chauffage à distance

Une centrale de chauffage à distance, la première de la commune, est aussi englobée dans ce projet. Grâce au bois prélevé dans ses forêts, elle pourrait alimenter l’école primaire du quartier Chantemerle-Montchoisi, voire le futur collège secondaire qui y est également imaginé. «D’après une étude que nous avons réalisée récemment, les habitants du quartier sont intéressés par un raccordement à ce chauffage à distance, conclut Henri Germond. Il pourrait également servir à chauffer le nouvel EMS.» (24 heures)

Créé: 07.02.2015, 17h42

Articles en relation

Les citoyens décideront de l’avenir des EMS broyards

Planification Les habitants de la Broye fribourgeoise diront le 8 mars s’ils acceptent sur le crédit de 57,8 millions demandé par les communes pour trois EMS. Plus...

Château-d'Oex: le Pôle Santé se précise

Santé Les contours du futur Pôle Santé du Pays-d'Enhaut prennent forme. Un bureau d'architectes valaisan a été choisi. Le bâtiment accueillera près de l'hôpital un EMS, un centre ambulatoire et une vingtaine de logements protégés. Plus...

L’EMS La Gracieuse entamera bientôt sa mue

Seniors L’établissement privé situé à Lonay compte transférer son EMS et construire des logements protégés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.