L’EMS très attendu de Granges sort enfin de terre

BroyeL’établissement gériatrique de 50 lits ouvrira ses portes en mai 2017. Après un retard d’un an, sa première pierre a officiellement été posée jeudi.

C'est le bureau Epure et Urbanisme SA, à Moudon, qui avait remporté le concours lié au projet. Inauguration prévue en mai 2017.

C'est le bureau Epure et Urbanisme SA, à Moudon, qui avait remporté le concours lié au projet. Inauguration prévue en mai 2017. Image: Epure Architecture

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cela fait près de vingt-cinq ans que Granges-Marnand parle de construire un EMS. Mieux vaut tard que jamais: si des travaux de terrassement ont déjà été menés l’automne dernier, c’est jeudi qu’a officiellement eu lieu la pose de la première pierre. «Après de nombreux aléas, dont notamment un recours concernant l’adjudication des travaux, nous pouvons enfin aller de l’avant», se réjouit Pierre Saugy, président de la commission de projet.

Cinquante lits

Sur quatre niveaux, l’établissement qui sort de terre au cœur de la localité, au lieu-dit La Planche-aux-Oies, comptera 50 lits (25 de psycho-gériatrie et 25 de gériatrie). Le rez inférieur sera destiné aux locaux techniques. Au rez supérieur, on trouvera la réception, l’administration, le réfectoire ou encore des séjours. Quant aux chambres, elles se situeront aux deux étages supérieurs. Sur le toit, des panneaux solaires seront posés. L’établissement sera raccordé au système de chauffage à distance.

Le tout est devisé à quelque 17 millions de francs. Le canton de Vaud financera 15 millions. Le reste sera à la charge de la fondation Pérou, maître d’ouvrage. A noter que l’EMS verra le jour à proximité de deux autres immeubles, également en chantier, qui abriteront une vingtaine d’appartements protégés. Si les deux structures seront gérées indépendamment, elles partageront notamment un centre d’accueil temporaire. Inauguration prévue en mai 2017.

Réalisation attendue

Cette réalisation était attendue de pied ferme dans la Commune, mais aussi dans l’ensemble de la Broye. «Son ouverture permettra de couvrir une lacune en matière de lits gériatriques dans la région», se félicite le préfet du district Broye-Vully, Olivier Piccard.

Un groupe de travail planche actuellement sur une convention pour harmoniser les systèmes vaudois et fribourgeois afin de permettre aux aînés broyards de se rendre dans l’établissement de leur choix sans tenir compte des frontières.

(24 heures)

Créé: 18.03.2016, 12h38

Articles en relation

Présentation du nouvel EMS Duc

Broye Le home non médicalisé installé à Sassel sera agrandi. Il pourra à terme accueillir 26 habitants contre 15 actuellement. Plus...

Près de 58 millions pour les EMS de la Broye fribourgeoise

Planification Les communes fribourgeoises de la Broye ont accepté mercredi les crédits nécessaires à la modernisation des EMS de la région. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.