Encore un écueil pour la salle de gym Pestalozzi

Yverdon-les-BainsTrois oppositions ont été déposées lors de la mise à l’enquête complémentaire. Or le permis de construire arrive à échéance en février.

La salle de gymnastique Pestalozzi doit être démolie, puis reconstruite. Image: Olivier Allenspach

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les autorités municipales yverdonnoises pensaient peut-être avoir fait un pas en avant dans le projet de reconstruction de la salle de gymnastique de la rue Pestalozzi. Il y a un mois, elles apprenaient en effet avec satisfaction que les conseillers communaux Daniel Cochand (PLR) et Aude Briand (UDC) n’allaient pas porter jusqu’au Tribunal fédéral le recours pour lequel ils avaient été déboutés en juin par le Conseil d’État. Las, trois oppositions sont venues sanctionner la mise à l’enquête complémentaire, qui vient de s’achever.

Elles ont été déposées par des voisins directs de la parcelle sur laquelle se dresse encore la vétuste infrastructure sportive à démolir. Et parmi eux… Aude Briand justement: «Comme je l’ai dit le mois dernier, je ne souhaite pas retarder ce projet, mais il a subi des modifications entre la première mise à l’enquête et celle-ci.» D’abord prévu à l’intérieur du bâtiment, le système de traitement d’air est désormais planifié sur la toiture. «Il se trouverait dans l’alignement direct de notre immeuble. Une telle installation générera des nuisances sonores», affirme-t-elle.

Cet argument est du reste repris dans les deux autres oppositions. Leurs auteurs craignent également les nuisances sonores liées à l’éventuelle présence d’un banc dans le passage qui sépare la future infrastructure de leurs propriétés. Ils s’inquiètent en outre des déprédations qui pourraient être commises dans un secteur où plusieurs petits incendies avaient été allumés il y a quelques années. «Ils nous proposent d’ailleurs d’installer un système de vidéosurveillance comme c’est le cas dans plusieurs collèges de la ville», soupire Gloria Capt. Loin de vouloir taguer le diable sur la muraille, la municipale de l’Urbanisme considère le calendrier avec appréhension. «On attend encore le retour des services de l’État pour pouvoir traiter ces oppositions. Je ne sais pas si elles vont retarder le projet, mais il est clair que si on les lève et que leurs auteurs saisissent la Cour de droit administratif et public, on ne pourra pas respecter le délai du permis de construire qui arrive à échéance en février. Et il faudra donc tout reprendre à zéro: mise à l’enquête et procédure de marchés publics…» Or la salle de gymnastique est attendue pour fin 2019. (24 heures)

Créé: 24.08.2018, 08h12

Articles en relation

Le recours contre le projet de salle Pestalozzi est rejeté

Yverdon-les-Bains Les conseillers communaux Daniel Cochand et Aude Briand estiment que le règlement communal n’a pas été respecté. Plus...

Une procédure menace la salle de gym d'Yverdon

Politique Attendue de longue date dans le centre historique, la salle de sport Pestalozzi n’est pas tirée d’affaire. Deux élus font recours contre la validation du Conseil Plus...

Six millions pour la salle de gym Pestalozzi

Yverdon-les-Bains Un bâtiment «simple et efficace» remplacera la vieille construction fermée pour cause d’affaissement 2012. Il devrait être mis en service en août 2019. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...