Les éoliennes de Sainte-Croix butent sur le grand tétras

EnergieDes recours déposés par les opposants à la dernière version du projet éolien sainte-crix invoquent la protection des grands tétras, oiseaux réfugiés sur cet alpage. La question n'est pas nouvelle.

Le parc éolien de Sainte-Croix, en projet depuis des décennies, touche un secteur trop sensible pour le grand tétras, ont invoqué mardi les opposants. Ce projet, ici en vue de synthèse depuis le Cochet, avait pourtant bénéficié de mesures complémentaires du promoteur et du Canton.

Le parc éolien de Sainte-Croix, en projet depuis des décennies, touche un secteur trop sensible pour le grand tétras, ont invoqué mardi les opposants. Ce projet, ici en vue de synthèse depuis le Cochet, avait pourtant bénéficié de mesures complémentaires du promoteur et du Canton. Image: Photomontage Interwind pour Romande Energie

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cocorico, revoilà le grand tétras. Mardi, les opposants au plus vieux projet éolien vaudois, celui de Sainte-Croix, ont déposé un recours contre sa dernière mise à l’enquête. C’est donc désormais le Tribunal fédéral qui devra se pencher sur le dossier, et notamment sur l’impact des six éoliennes prévues à la Gittaz et au Mont-des-Cerfs sur la faune ailée, dont le fameux grand coq de bruyère.

Les ONG, un peu à l’image d’un oiseau se faufilant rapidement entre deux sapins, profitent d’une porte qui était restée entrouverte lors du passage du dossier devant le Tribunal cantonal. Celui-ci avait reconnu des insuffisances dans les études concernant le secteur, un des derniers sanctuaires du coq de bruyère hors des Alpes. Le Canton et le promoteur avaient pourtant revu leur copie, en prévoyant la fermeture de routes de montagne en hiver afin de proposer en compensation des zones de tranquillité pour l’oiseau, et ce sur près de 34 hectares.

En vain. Dans son recours, l’avocat Jean-Claude Perroud demande à ce que les mesures ne soient pas prises en compte: les routes en question sont déjà inaccessibles en cas de neige, et les mesures sylvicoles annoncées préconisent de poursuivre les méthodes d’exploitations sylvicoles actuelles.

Au Brassus également

Ces attaques contre les mesures de compensation visant les coqs de bruyère ne tombent pas du ciel. Pour un autre parc, celui d’Eoljoux au Brassus, le sort du grand tétras avait suffisamment attiré l’attention de l’Office fédéral de l’environnement pour qu’il délivre un préavis négatif à l’autorisation de défrichement du parc. En théorie, le Canton pourrait passer outre le feu rouge de Berne.

Reste que, visiblement, l’argument de la préservation des habitats de première et deuxième importance du Tetrao urogallus fait mouche. A tel point que le promoteur local se dit prêt à ajouter des compléments à ses études d’impact au fil de la procédure judiciaire en cours, cette fois-ci au Tribunal cantonal.

«Un impact très théorique»

«On peut toujours faire mieux, après, c’est une question de proportionnalité. Nos experts sont persuadés qu’il s’agit d’un impact très théorique, défend Laurent Reymondin, président de la Société électrique de la Vallée: il n’y a pas de risque de collision entre l’oiseau et les pales des éoliennes. Il n’a également pas peur des camions. Un ami forestier est passé à côté, le tétras n’a pas bougé. Les connaissances évoluent, mais suivant qui met les tétras en avant, on n’est pas loin du prétexte.» Bref. Le Tribunal fédéral devra trancher entre plusieurs rapports d’experts, et son verdict promet d’être déterminant.

Autre point du dossier sainte-crix, le nouveau modèle de pales, prévu pour être moins bruyant, est également attaqué par le recours.

Créé: 13.06.2017, 19h15

Articles en relation

Les éoliennes de Sainte-Croix font fermer deux routes de montagne

Energie Le plus vieux projet éolien du canton, dans sa 3e mouture, passe à l’enquête publique. Il présente notamment de nouvelles mesures pour la faune. Plus...

Les ornithologues hésitent sur l'impact des futures éoliennes

Stratégie énergétique 2050 Sur le canton, 19 parcs éoliens sont en cours de planification. A la veille de la votation sur la stratégie 2050, qui doit faciliter l'implantation des mats, les meilleurs ornithologues suisses sont partagés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.