Passer au contenu principal

Essert-Pittet lutte contre une antenne

Le Tribunal cantonal a forcé le village à octroyer le permis de construire d’une nouvelle installation destinée à Sunrise et Salt. La Commune veut faire recours.

La Commune d’Essert-Pittet et ses 164 habitants font office de petit village gaulois dans le combat qui l’oppose à Sunrise et à Salt. Et elle vient de subir un cuisant revers. Dans un arrêt du 18 avril, la Cour de droit administratif et public oblige les autorités à accorder aux deux opérateurs le permis de construire d’une nouvelle station de base de téléphonie mobile, d’une hauteur de 25 mètres, sur un terrain privé à l’extrémité nord du village. Un permis que la Municipalité avait refusé en raison des 46 oppositions déposées lors de la mise à l’enquête, principalement dues au fait que la localité compte déjà une antenne de 16 mètres, exploitée par Swisscom, qui accepte de la partager avec Sunrise et Salt.

«Quasi tout le village est contre ce projet et les citoyens nous ont demandé de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour éviter qu’il se réalise»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.