Passer au contenu principal

L’ex-centre de Novartis pourrait fermer à Saint-Aubin

Racheté l’an dernier par Elanco, le centre de recherche animale devrait fermer à Saint-Aubin. Quelque 80 postes pourraient disparaître, dont une quinzaine de gens vivant dans la région.

La société Elanco a annoncé mercredi qu’elle allait restructurer ses sites de recherches et développement en Suisse. Cette réforme passera par le regroupement de certaines compétences clés sur son site de Bâle et la fermeture des installations de Saint-Aubin. Dans la Broye fribourgeoise, quelque 80 postes pourraient disparaître, dont une quinzaine de gens vivant dans la région de Saint-Aubin. Michel Marchand, le syndic de ce village a appris la nouvelle par la presse dans la journée.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.