Le FC Estavayer vend son café et investit dans l’immobilier

Estavayer-le-LacPour soutenir ses juniors, le club de foot a décidé d’acheter un petit immeuble, après avoir vendu son Café de la Gare.

Après avoir vendu son Café de la Gare, le FC Estavayer-le-Lac a décidé de réinvestir ses biens dans l'achat d'un petit immeuble à la rue du Musée.

Après avoir vendu son Café de la Gare, le FC Estavayer-le-Lac a décidé de réinvestir ses biens dans l'achat d'un petit immeuble à la rue du Musée. Image: SEBASTIEN GALLIKER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Si certains clubs de football sont propriétaires de leurs installations ou de leur buvette, voir une telle société locale investir dans l’achat d’un petit immeuble en ville n’est pas banal. C’est pourtant la décision qu’ont prise les quelques membres du FC Estavayer-le-Lac, réunis mardi dernier lors d’une assemblée générale extraordinaire. À la clé, un investissement de 1,35 million de francs pour l’achat d’un immeuble résidentiel de quatre appartements, situé à la rue du Musée, explique La Broye Hebdo de jeudi.

«L’an dernier, nous avons décidé de vendre le Café de la Gare, dont nous étions propriétaires par le biais du Fonds Margueron, explique le président Gérard Brodard. Et on sait que dans le milieu du foot l’argent est assez vite dilapidé quand il y en a. Il était donc préférable de réinvestir ailleurs et ainsi se garantir un rendement régulier, pour autant que les locataires paient leur loyer.»

Secteur en développement
Il y a quelques décennies, Georges Margueron, un mécène bienfaiteur, avait légué le café au club local pour soutenir son mouvement juniors. Un bien situé à proximité immédiate de la gare, secteur appelé à se développer ces prochaines années. La société JdH Investimmo FR SA a racheté plusieurs terrains bientôt dévolus à l’habitat dans les environs. C’est aussi elle qui a fait main basse sur la parcelle de 1970 m2, propriété du club de football. «Vu le développement imaginé dans ce secteur, cela aurait aussi été une bonne option financière que d’y rester, mais au vu des investissements prévus, nous aurions été trop petits», poursuit le président.

Outre l’achat de l’immeuble, les membres réunis ont également validé de nouveaux statuts du Fonds Margueron, dont la gestion avait parfois été opaque dans le passé. En fonction des rendements locatifs, trois redistributions financières sont ainsi prévues. Dans un premier temps, il s’agira de capitaliser pour l’entretien du bien, puis de soutenir le mouvement juniors du club et enfin de participer au fonctionnement général de la société, lors des meilleures années.

Secteur en développement
Ces soucis administratifs réglés, le club – réunissant quelque 160 enfants, une équipe d’actifs en 3e ligue et une équipe de seniors – doit désormais pouvoir se concentrer sur ses activités sportives, et notamment le développement de ses installations.

Alors qu’un investissement de 7 millions de francs était prévu pour les remettre à neuf, la Commune a récemment décidé d’acheter cinq parcelles de 145'000 m2 de zone agricole en entrée de ville pour y réaliser un centre sportif. Si le club doit donc encore patienter, son assise financière semble au moins garantie. (24 heures)

Créé: 06.02.2018, 17h24

Articles en relation

Estavayer peut envisager la réalisation du centre sportif dont elle rêve

Politique Le crédit accordé mardi par le conseil général ne fait pas forcément les affaires du football-club. Le renouvellement de ses terrains devra patienter. Plus...

10 millions pour des terrains de foot tout neufs à Estavayer-le-Lac

Broye Le terrain de foot ainsi que ses infrastructures annexes ne sont plus de première jeunesse. L’Exécutif veut entreprendre leur réfection. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.