Fermée depuis une vingtaine de jours, La Casba se remet en conformité

Sainte-CroixPar ordre du Canton, la buvette ne pouvait servir que des boissons depuis le 25 juillet. Le patron a choisi de cesser provisoirement toute activité.

Différents manquements avaient été constatés en février, mais n’avaient pas été transmis par le gérant d’hiver au patron de La Casba.

Différents manquements avaient été constatés en février, mais n’avaient pas été transmis par le gérant d’hiver au patron de La Casba. Image: GILLES SIMOND

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Isolée au milieu des sapins qui partent à l’assaut du Cochet entre Sainte-Croix et Les Rasses, La Casba a beau vivre un peu hors du temps, elle s’est fait rattraper par celui-ci et les contingences légales actuelles. Depuis le 25 juillet, la porte de la petite buvette est fermée et ses caquelons réduits au chômage technique. Cette décision radicale a été prise par le patron à la suite d’une intervention des autorités cantonales: ces dernières lui avaient certes laissé la possibilité de servir des boissons à ses clients, mais plus des mets.

«On a commis une erreur, c’est clair», reconnaît Roger Félix, qui exploite les lieux depuis 2014 avec son épouse Nicole. Leur faute? L’établissement n’est plus conforme aux prescriptions de l’ordonnance du Département fédéral de l’intérieur sur l’hygiène liée aux denrées alimentaires, entrée en vigueur en 2016. Certaines lacunes sont légères, comme l’absence des affiches mentionnant l’âge légal pour consommer de l’alcool et annonçant l’attention portée aux allergies alimentaires. D’autres sont plus importantes. «Le système de stérilisation de l’eau pour faire la vaisselle ne fonctionne plus – c’était du reste déjà le cas quand je suis arrivé – et le plan de travail en plastique de la cuisine est fissuré sur plusieurs centimètres, ce qui peut entraîner la chute de déchets sous l’installation et donc un manque en termes d’hygiène», précise le patron.

Ces infractions ont été constatées une première fois en février dernier et n’avaient pas été corrigées avant une nouvelle inspection, le 25 juillet. «J’ai un gérant pour l’hiver. Il ne m’a pas transmis le rapport rédigé par l’Office de la consommation», regrette Roger Félix.

Aujourd’hui, les affiches qui manquaient ont été placardées à l’intérieur de La Casba. Et mercredi à midi, un nouveau système de désinfection pour l’eau a été installé, alors que des réparations provisoires ont été effectuées sur le plan de travail. Le tenancier a rendez-vous chez le chimiste cantonal dans une douzaine de jours. Il lui expliquera qu’il entend refaire à neuf la cuisine le printemps prochain. «Je vais également faire une proposition pour ce qui est des lavabos des WC. Bien que ce ne soit pas le cas dans plusieurs «vrais» restaurants de Sainte-Croix, on nous demande qu’il y ait l’eau chaude. Mais à la sortie de la cabane des toilettes, tout gèle en hiver. J’aimerais qu’on nous autorise à l’installer à l’intérieur du bâtiment principal.»

Créé: 15.08.2019, 06h47

Articles en relation

Souriant et cash, le bûcheron n’aime pas la langue de bois

Portrait Frais élu à l’Exécutif de Sainte-Croix, Yvan Pahud incarne une UDC «tradi» jusque dans les concours de yodel. On en oublierait qu’il fut radical. Plus...

Une longue nuit trop courte au Royal de Sainte-Croix

L'invité Olivier Delacrétaz raconte une nuit consacrée au septième art avec des gymnasiens d'Yverdon. Plus...

L'UDC rejoint le PS et le PLR à la Municipalité

Sainte-Croix Le socialiste Sylvain Fasola et l'UDC Yvan Pahud étant les seuls candidats officiels, le second tour de l'élection complémentaire à Sainte-Croix est tacite. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...