Passer au contenu principal

Fort soutien politique à la fusion autour d’Orbe

Mardi soir, les autorités cantonales et communales sont venues présenter la convention qui pourrait régir l’union de Sergey, de Montcherand et d’Orbe.

La convention de la future commune réunissant Montcherand, Orbe et Sergey a été présentée mardi. Elle devra être acceptée dans les trois législatifs le même soir, le 25 mars.
La convention de la future commune réunissant Montcherand, Orbe et Sergey a été présentée mardi. Elle devra être acceptée dans les trois législatifs le même soir, le 25 mars.
www.fusion-mos.ch

Une conseillère d’Etat, une préfète, Monsieur Fusion et quatre syndics. Il y avait du beau monde mardi soir à la grande salle de Montcherand, pour la présentation de la convention de fusion de Montcherand, d’Orbe et de Sergey (MOS). Après la débâcle du 25 janvier – les trois projets de fusion dans le canton ont été refusés –, les autorités ont voulu mettre toutes les chances de leur côté pour que l’union de ces trois communes passe la rampe. «Ce dimanche a été un mauvais coup de pub pour les fusions, commente Jean-Michel Reguin, président du comité de pilotage de la MOS et syndic de Montcherand. Mais notre projet ne sera pas abandonné.» Il a rappelé, devant près de 130 citoyens, que les trois Municipalités portent ce projet unissant des communes qui collaborent déjà.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.