Passer au contenu principal

La fréquentation des mosaïques s'étiole

En dix ans, le site n'a jamais vu passer si peu de visiteurs. Les bénévoles chargés de son exploitation sont las d'attendre un soutien du Canton en vue du développement de ce patrimoine.

En octobre, la mosaïque d'Achille à Skyrossoit était présentée à une poignée de chanceux. Une première en vingt ans. En mauvais état, le local qui l'abrite doit être remplacé.
En octobre, la mosaïque d'Achille à Skyrossoit était présentée à une poignée de chanceux. Une première en vingt ans. En mauvais état, le local qui l'abrite doit être remplacé.
Olivier Allenspach

L'inquiétude et la lassitude gagnent la fondation pro Urba. L' association qui se charge notamment de l'exploitation des mosaïques d'Orbe annonce une fréquentation en baisse du site pour cette année: «2490 visiteurs, contre 3164 l'an dernier, indique le président de la fondation, Raphaël Berthoud, revenant sur une information de L'Omnibus. Depuis dix ans, c'est la pire fréquentation.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.