Vives discussions autour du futur parc éolien du Mollendruz

JuriensPlus de 130 personnes ont assisté mercredi soir à une séance d'information sur l'implantation de 12 mâts entre le col du Mollendruz et Juriens.

Image de synthèse réalisée par le bureau Profil Paysage

Image de synthèse réalisée par le bureau Profil Paysage

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les éoliennes passionnent toujours les foules. Plus de 130 personnes se sont rendues mercredi soir à la grande salle de Juriens pour assister à la séance d’information et au – court – débat sur le futur parc éolien du Mollendruz. Des représentants des communes de La Praz, de Vaulion, de Mont-la-Ville, de Juriens et d’Yverdon, ainsi que les Services industriels de la Ville de Zurich (ses bailleurs de fonds principaux), tous actionnaires réunis dans la société Energie Naturelle Mollendruz SA (ENM), étaient présents à cette séance, prêts à faire face à une vive opposition.

Ce parc, lancé en 2007 avec les Zurichois, quand les entreprises romandes ne se lançaient pas encore dans l’éolien, vit une étape décisive: la mise à l’enquête du plan partiel d’affectation de ses 12 hélices de 210 m et la demande de défrichement d’une partie des pâturages boisés entre le col du Mollendruz et du lieu-dit Chalet Dernier, où elles seront érigées. Ces mâts, prévus dans le plan directeur cantonal, pourraient tourner en 2018, fournissant de l’énergie pour alimenter la moitié d’une ville comme Yverdon.

«A Juriens, on sent une certaine impatience de le voir se créer, note sa syndique, Rosemay Christen. Les communes ont voté pour ce projet et y ont investi de l’argent.» Les retombées financières pour ces petites localités ne seraient en outre pas négligeables.

Public partagé

A l’applaudimètre, difficile de savoir s’il y avait plus d’opposants que de partisans dans la salle. La majorité des citoyens des communes concernées, qui ont accepté en 2013 de renflouer les caisses d’ENM pour que le projet avance, le soutiennent, voulant être pionnières et que le Jura contribue à la transition énergétique du pays. Les opposants n’ont pas hésité à hausser le ton. Si les questions liées aux ultrasons et à la protection des oiseaux ont été posées, c’est surtout le calendrier et l’impact paysager qui ont fait débat.

«Que cette mise à l’enquête se fasse en pleines vacances me contrarie», lance un habitant de Juriens. René Spahr, directeur d’ENM, a «plaidé non coupable», expliquant que «le Canton a mis onze mois pour analyser notre dossier, au lieu des trois prévus. Nous l’avons reçu en juin et immédiatement mis à l’enquête. Nous n’avons rien à cacher.»

D’autres ont souligné l’impact paysager du projet. «Cent mille personnes verront ces horreurs, de Morges à Yverdon, a tonné François Leresche, membre des associations anti-éoliennes SOS-Jura Vaud (Sud) et Paysage-Libre Vaud. Pourquoi ce massacre du paysage pour une si faible production d’énergie?» Une perception subjective, estiment les actionnaires, qui ont rappelé que ce parc avait une durée de vie d’environ vingt-cinq ans. Ensuite, il sera démantelé.

«Dans le canton, 156 mâts sont prévus, a ajouté François Schaller, Monsieur Eoliennes du Canton. La production d’énergie se rapproche des citoyens, qui deviennent des producteurs potentiels. Cela suscite des réactions, c’est compréhensible.» «Je suis aussi attaché à ce paysage magnifique, a rappelé le syndic de Mont-la-Ville, Patrick Agassis. Mais on est toujours plus nombreux et on consomme toujours plus. Les temps changent. L’éolien est une alternative, j’espère sincèrement qu’il y aura une prise de conscience.»

Le dossier de mise à l’enquête est consultable dans les greffes de Juriens, de La Praz et de Mont-la-Ville jusqu’au 3 août. Ces documents sont aussi disponibles en intégralité sur le site internet d'ENM, dans la rubrique Actualités.

Créé: 16.07.2015, 11h39

Articles en relation

Le parc éolien joue cartes sur table au Mollendruz

Energie Les porteurs de projets offrent de multiples possibilités d’étudier ce dossier actuellement à l’enquête publique. Plus...

Etape décisive pour le parc éolien du Mollendruz

Energie Le projet de parc de 12 mâts est mis à l’enquête samedi. Il est consultable un mois dans les communes de Juriens, de La Praz et de Mont-la-Ville. Plus...

Les éoliennes se rapprochent du col du Mollendruz

Energie Après quatre ans d'étude, Energie Naturelle Mollendruz SA a envoyé au canton le dossier de son futur parc éolien. Il prévoit l'implantation de douze mâts à l'est du col. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.