Un Grand Prix rétro se met en place

CurtillesSur un tracé en côte de 3,8 km jusqu’à Prévonloup, quelque 200 véhicules mis en service avant 1988 sont attendus début septembre.

La manifestation marquera aussi le 30e anniversaire du Mini Club Romand.

La manifestation marquera aussi le 30e anniversaire du Mini Club Romand. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Aux dires des spécialistes, le tracé est idéal pour ce genre de concentration de véhicules anciens. Entre Curtilles et Prévonloup, deux villages broyards situés sur la route menant de Lucens à Romont, le tracé de 3,8 km en montée propose des virages serrés, mais aussi quelques lignes droites intéressantes et des endroits abrités pour le public. «Cerise sur le gâteau, un chemin de remaniement permet aux véhicules de redescendre immédiatement au point de départ, garantissant ainsi une animation permanente sur le tracé. Dans les courses de côte traditionnelles, il faut attendre que tous les pilotes soient arrivés au sommet pour organiser la descente», explique Nicolas Paccaud, vice-président de l’organisation et responsable de la communication du premier Grand Prix Retro de Curtilles.

Les 1er et 2 septembre, quelque 200 véhicules sont attendus par les organisateurs, lors d’une journée qui marquera aussi le 30e anniversaire du Mini Club Romand, un club réunissant des passionnés de la petite voiture anglaise (3,05m). Organisateurs locaux et membres du club ont ainsi monté une association spécifique pour organiser ces journées dédiées aux véhicules mis en service avant 1988.

L’objectif des organisateurs est de faire de Curtilles, où le village de fête sera installé, La Mecque de la voiture rétro pendant deux jours. «Mais des motos et des side-cars seront aussi de la partie, de même que pleins d’autres surprises comme une démonstration de la nouvelle voiture électrique de Jaguar», précise Nicolas Paccaud, ancien président d’un moto-club régional.

En 2015, l’idée d’organiser un tel Grand Prix avait déjà été émise et toutes les autorisations sollicitées, mais les promoteurs avaient finalement renoncé à quelques semaines de la manifestation faute d’inscriptions en nombre suffisant. Ce ne sera pas le cas à la fin de l’été prochain. (24 heures)

Créé: 09.02.2018, 17h14

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

«Les agriculteurs sous pression et les vaches orphelines», paru le 26 mai 2018
(Image: Valott) Plus...