Grand raout de l'UDC au centre d'Yverdon

PolitiqueLes cadres du parti, les deux conseillers fédéraux dont le président de la Confédération, des élus nationaux et une brochette de candidats organisent un apéritif-grillade avec la population. Opération séduction.

Les deux conseillers fédéraux UDC seront de la partie sur la place Pestalozzi. Une opération de séduction en vue des élections fédérales pour mobiliser les sympathisants du Nord vaudois. Une précédent avait eu lieu en 2015 (ici) à Montreux.

Les deux conseillers fédéraux UDC seront de la partie sur la place Pestalozzi. Une opération de séduction en vue des élections fédérales pour mobiliser les sympathisants du Nord vaudois. Une précédent avait eu lieu en 2015 (ici) à Montreux. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il y aura des saucisses et de la moutarde sous les yeux du pédagogue. Place Pestalozzi, ce vendredi de 17 h à 21 h, la population est invitée à trinquer au blanc et à griller quelques cervelas avec ni plus ni moins que le président de la Confédération Ueli Maurer, le conseiller fédéral Guy Parmelin, une brochette d’élus au Conseil national dont les régionaux Jean-Pierre Grin et Jacques Nicolet, ainsi qu’évidemment quelques candidats aux prochaines élections.

«On voulait organiser une rencontre avec la population, un événement convivial pour montrer que nos élus ne sont pas des gens distants sur un podium. En sachant qu’avoir deux conseillers fédéraux en même temps, c’est une chance inouïe», explique Ruben Ramchurn, président de la section yverdonnoise de l’UDC. Cette dernière profite du congrès du parti, qui a lieu le lendemain à Orbe, pour s’inscrire dans une stratégie de communication bien établie à l’échelle nationale et romande: lier les congrès à des bains de foule dans des villes proches. En février dernier, c’était dans la vieille ville de Willisau, à deux pas de Lucerne, avec les deux mêmes conseillers fédéraux.

Reste qu’il s’agit d’une démonstration sans réel précédent récent du parti agrarien à Yverdon, ainsi qu’un sacré coup du petit parti local. «On a voulu venir entendre ce que la population attendait de nous dans une ambiance festive, note le secrétaire cantonal Kevin Crausaz. C’est aussi une façon de montrer que derrière notre section locale, très dynamique, il y a aussi le soutien du parti national. Nous avons une bonne assise dans cette région. Mais on sait qu’il y a encore une marge de progression, notamment dans les villes et Yverdon.»

Pour l’anecdote, ce grand raout (sur le budget de campagne de l’UDC vaudoise) était parti d’un projet de barbecue. Dans le sillage des «grillades de la liberté» organisées par le remuant Ruben Ramchurn lors de la démonstration végane à Beaulieu en janvier dernier. Le programme final est toutefois moins provocateur, et centré sur un apéritif du terroir.

Côté Yverdon, les partis font un brin la moue. Entre les lignes, la gauche avoue préférer la sortie annuelle des élus communaux à l’alpage, qui a lieu par hasard le même jour. Tandis que la Ville a adopté une attitude toute diplomatique, considérant la manifestation comme un rassemblement politique et non fédéral. C’est ainsi le vice-syndic (le syndic est en vacances), Marc-André Burkhard, qui apportera les salutations des autorités et le vin d’honneur. Le matériel pour la place a été mis à disposition comme pour toute manifestation. La demande étant portée par la section de l’UDC locale, la Ville a mis gracieusement à disposition le domaine public comme à l’accoutumée.

Créé: 28.06.2019, 15h43

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.