Et si Grandson se mettait à éteindre ses lumières?

VaudMême s’il les juge incomplètes, le Conseil a adopté les propositions visant à réduire à la pollution lumineuse.

La Municipalité de Grandson a promis de prendre des mesures pour diminuer la pollution lumineuse.

La Municipalité de Grandson a promis de prendre des mesures pour diminuer la pollution lumineuse. Image: JEAN-PAUL GUINNARD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Grandson va-t-il éteindre une partie de son éclairage public durant les heures creuses de la nuit, malgré les difficultés légales et techniques que cela engendre? C’est en tout cas une des pistes suggérées par un rapport de la Municipalité, qui cible les secteurs directement au contact de la nature environnante pour mettre en veille ses lampadaires de 23h à 5h.

Interpellé en juin 2018 par plusieurs conseillers communaux de tous bords, l’Exécutif a remis un rapport qui a fait hésiter la commission quant à la position à adopter. «De nets progrès ont été réalisés ponctuellement, mais nous considérons que la Municipalité ne répond pas pleinement aux demandes du postulat», a ainsi souligné la rapportrice, Coralie Jacot. Jugeant toutefois les propositions constructives discutées par la suite, elle a néanmoins proposé au Conseil communal de l’accepter.

«Des progrès ont été réalisés, mais nous considérons que la Municipalité ne répond pas pleinement aux demandes du postulat»

Les sources lumineuses perturbent non seulement l’horloge biologique et la santé des êtres humains, mais également le rythme de vie des animaux, avaient rappelé en substance les postulants voilà dix-huit mois. Et de préciser que, mal réglés, des luminaires engendrent un gaspillage énergétique aussi regrettable qu’évitable.

Les recherches conduites par la Municipalité ont permis de constater que le nombre de points lumineux sur le territoire communal avait augmenté de 25% soit de 510 à 715 depuis 2010, alors que dans le même temps la population n’a crû que de 10%. Les mesures apportées par le Plan directeur de l’éclairage établi en 2010 (et jugé aujourd’hui obsolète) ont toutefois permis une diminution de 26,5% des coûts de l’énergie. La plupart des lampes à mercure ont par exemple été remplacées par des LED, alors que l’intensité lumineuse a été abaissée dans certaines zones de 23h à 5h. Une des pistes proposées par les autorités serait de généraliser cet abaissement nocturne pour les routes de desserte et autres voies résidentielles.

La Municipalité envisage aussi des actions ponctuelles, comme l’arrêt complet de l’éclairage pour «La nuit des étoiles», et des actions de sensibilisation auprès de la population et des commerçants, notamment en relation avec les éclairages de Noël et les vitrines des magasins. «Nous apprécions les progrès réalisés, mais ils sont encore trop timides. Nous encourageons donc la Municipalité à accélérer le rythme de ses améliorations et à tenir compte de nos propositions comme le changement des lampadaires trop gourmands ou la diminution de la densité des points de lumière», a conclu la rapportrice. Au final, le Conseil a validé ce rapport par 34 voix contre une.

Créé: 14.12.2019, 12h14

Articles en relation

Le développement de la vieille ville enfin fixé

Grandson Pendant trente ans, les permis de construire accordés ne reposaient sur aucun règlement conformément validés. Plus...

Une menace UDC plane sur l’arrêté d’imposition

Grandson Le parti bourgeois a tenté, sans succès, de lancer un référendum jeudi au Conseil. Il se réserve le droit de constituer un comité référendaire pour forcer la tenue d’un scrutin. Plus...

La région de Grandson voit aussi l’énergie en vert

Renouvelable Un programme de promotion vise les régions rurales et périurbaines. Plus...

Une élue PS exige la parité dans les commissions

Grandson Les commissions municipales ne comptent que quatre femmes sur 21 membres. Plus...

«On veut rendre au château la place qui lui revient»

Grandson Plus de 16 millions ont déjà été investis dans la restauration patrimoniale de l’édifice. Dix de plus devraient l’être d’ici à 2026. Sans compter la muséographie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.