Passer au contenu principal

Ce qui a grippé le développement d’Yverdon

«24heures»a enfin eu accès à l’étude sur l'organisation problématique du Service de l’urbanisme et des bâtiments, à l’origine de plusieurs chantiers à surcoûts.

Image d'illustration
Image d'illustration
Jean-Paul Guinnard

En consulting, on parle de «constats qui peuvent être relevés et pris en compte pour constituer des pistes de réflexions afin d’envisager des axes de développement ultérieurs». En bon vaudois, on peut dire simplement qu’il s’agissait de démêler un beau petchi. «24 heures» a enfin pu lire une partie de l’audit mené en 2016 au Service de l’urbanisme et des bâtiments d’Yverdon, Urbat, et que la Ville refusait au public, à la presse, à ses élus, ou même à ses fonctionnaires. C’est finalement un arrêt du tribunal qui nous a donné raison (lire encadré).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.