Les habitants d'Henniez et Trey privés de gare dès 2018

TransportLes trains ne s'arrêteront plus dans ces deux haltes de la ligne Payerne-Lausanne lors de l'entrée en vigueur du RER vaudois. Ce qui permettra de raccourcir le temps de parcours des pendulaires.

La gare d'Henniez.

La gare d'Henniez. Image: Jean-Paul Guinnard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

D’ici 2018, les trains ne s'arrêteront plus dans les gares d'Henniez et de Trey, déjà peu desservies. Elles sont toutes deux des victimes collatérales du futur RER vaudois, qui prévoit une cadence à la demi-heure entre Payerne et Lausanne. Pour gagner du temps de parcours, il a donc fallu supprimer des arrêts.

«J’ai entendu cette rumeur il y a deux semaines, explique Marius Genier, syndic d'Henniez. J’ai immédiatement appelé le Service de la mobilité du canton de Vaud, qui l’a confirmée.» Cette gare, isolée au milieu de nulle part, à 2 km du village, se trouve à deux pas de l’usine Henniez. Le syndic craint du coup que les employés ne se servent plus de ce transport public. «Il faut que le train soit remplacé par des bus en direction de Lucens et de Granges-près-Marnand», poursuit-il.

Cette annonce de fermeture se révèle être une bonne nouvelle pour certains. «C’est une chance! lance Romain Stämpfli, ancien syndic d’Henniez. On demande des bus depuis longtemps, mais on nous les refusait, expliquant que nous avions déjà une gare et donc tout ce qu’il nous faut en matière de transports publics, alors qu’elle est loin du village.» (24 heures)

Créé: 07.06.2013, 15h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...