Passer au contenu principal

L’herbe à Robert livre ses secrets

La Collection du Petit Druide, une série broyarde de lectures pour enfants, se penche sur une plante au bec de cigogne.

«Le millepertuis était la plante ayant inspiré cette série, puis le sureau était plus populaire. Avec «Les secrets de l’herbe à Robert», nous souhaitions présenter un végétal moins connu, mais que l’on trouve quand même partout par chez nous, de la plaine à la montagne, notamment en bordure de forêt.» Patronne des Éditions du Bois Carré, Cathy Roggen-Crausaz vient de sortir le troisième opus de la Collection du Petit Druide, une série broyarde de lectures pour enfants. Comme pour le tome précédent, l’ouvrage est imaginé par Anne-Claire Loup Falourd, enseignante lausannoise et ancienne journaliste broyarde, et illustré par Maud Nobleter.

Le récit a pour toile de fond une histoire d’amour qui se déroule dans un haras, où les cigognes ont leurs quartiers d’été. Certains y reconnaîtront Avenches et les illustrations leur feront penser au Vully. «Je voulais associer les paysages de mon enfance à l’une de mes histoires, et Claude Roggen, le druide de Domdidier à l’origine de la série, associe directement le géranium herbe à Robert avec la cigogne. D’ailleurs, le nom allemand de la plante signifie bec de cigogne. Le lien était tout trouvé», raconte l’ancienne journaliste.

Tiré à 1500 exemplaires et prochainement au centre de plusieurs ateliers dans des librairies, ce livre est aussi découpé en trois parties. Outre le conte, les lecteurs pourront découvrir une carte d’identité botanique de ce géranium aux couleurs rose et pourpre et une expérience pour s’initier à la météo des plantes.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.