Passer au contenu principal

«Je l’ai fait en hommage à mon grand-père»

Une Vaudoise figure parmi les douze muses du calendrier paysan 2020. Sa pose ingénue dénonce une réalité bien plus crue.

BAUERNKALENDER

Blanche dentelle et corset pastel. C’est dans cette parure coquine qu’Aurélie - nonchalamment adossée à une botte de foin - incarne la miss Mars du prochain calendrier paysan. «Cela me fait toujours bizarre de me voir ainsi», avoue l’intéressée dans un grand éclat de rire. Tant la légèreté de l’habillage que la lourdeur du maquillage tranchent radicalement avec son look habituel. «Juste avant le shooting, quand je me suis vue dans le miroir, je ne me suis pas reconnue», se souvient la jeune femme qui cultive la discrétion autour de son nom.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.