Passer au contenu principal

«L’hôpital de la Broye a besoin d’une vision claire»

Malgré les incertitudes des planifications cantonales, l’hôpital de la Broye «a de l’avenir» promet son directeur. Mais à Payerne, le HIB devra évoluer, s’agrandir et s’adapter

En poste depuis la fin de l’année dernière, Laurent Exquis le nouveau directeur du HIB, planche déjà sur une future extension de l’hôpital à Payerne, sur le terrain en arrière-plan.
En poste depuis la fin de l’année dernière, Laurent Exquis le nouveau directeur du HIB, planche déjà sur une future extension de l’hôpital à Payerne, sur le terrain en arrière-plan.
Jean-Paul Guinnard

Il faudra construire un nouveau bâtiment, valoriser le personnel, développer de nouvelles prises en charge des patients, tisser de nouvelles collaborations avec des cabinets privés, «capter» davantage de patients broyards, redorer l’image de l’institution, imaginer des solutions pour faire face au vieillissement de la population… Et cette liste établie par Laurent Exquis, nouveau directeur de l’Hôpital intercantonal de la Broye (HIB), est loin d’être exhaustive. Il l’a expliqué hier à la presse, à l’occasion du bilan de ses 100 jours depuis son entrée en fonction. Café, croissants, sourire et langue déliée…

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.