Un jeune Broyard meurt dans un accident de travail

AvenchesUn homme de 21 ans est décédé en chargeant des betteraves, mercredi.

Sous une pluie battante, la victime était affairée au chargement de betteraves sur la rampe d'Avenches.

Sous une pluie battante, la victime était affairée au chargement de betteraves sur la rampe d'Avenches. Image: JEAN-PAUL GUINNARD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lors d’une manœuvre de chargement sur des wagons de train, un homme de 21 ans a subi des blessures mortelles, mercredi matin, vers 9h, entre Avenches et Domdidier (FR). Arrivés sur place, les agents de la police cantonale fribourgeoise, dont le centre est situé à quelques mètres des lieux, ont rencontré un homme coincé sous une composition de train de marchandise d’une société privée. Le malheureux est décédé sur les lieux.

Selon les premiers éléments, la victime était en train de manœuvrer une locomotive ferroviaire à l’aide d’une télécommande dans le cadre du chargement de betteraves. Pour des raisons encore inconnues, il est passé sous le train en marche, alors que la pluie redoublait. Le jeune homme était domicilié dans la région. La police présume qu’il s’agit d’un accident de travail sans participation d'une tierce personne, mais une enquête devra clarifier les circonstances du drame.

Pour les besoins de l’intervention, les secours suivants étaient présents sur les lieux : Le médecin du SMUR, un service d’ambulance, la REGA, le soutien psychosocial EMPUS, les sapeurs-pompiers du CSPI Belmont-Broye, du SDIS Payerne et des CFF (15 personnes), le Service public de l’emploi SPE ainsi que le Service suisse d'enquête de sécurité (SESE).

Créé: 09.10.2019, 18h28

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.