Passer au contenu principal

Une jeune cavalière décède après une chute de cheval

Une jeune femme de 17 ans a perdu la vie dans le Nord vaudois après une chute lors d'une promenade avec sa monture. L'étudiante recevra un hommage de la Jeunesse dont elle était la relève.

Héliportée au CHUV de Lausanne, la cavalière retrouvée inanimée est finalement décédée des suites de ses blessures. Une enquête est ouverte tandis que ses proches portent le deuil d'une jeune femme "toujours souriante".
Héliportée au CHUV de Lausanne, la cavalière retrouvée inanimée est finalement décédée des suites de ses blessures. Une enquête est ouverte tandis que ses proches portent le deuil d'une jeune femme "toujours souriante".
Keystone

Un drame frappe le Nord vaudois. Vendredi, rapporte le journal «La Région», une jeune cavalière a finalement succombé à ses blessures au CHUV. Elle avait été découverte la veille au soir, inanimée, près de Cronay, après une promenade avec son cheval.

D’après nos informations, la monture a fait chuter sa cavalière pour une raison encore inconnue. Retrouvée par des proches, elle a ensuite été héliportée à Lausanne. Selon la procureur en charge, aucun tiers ne semble impliqué dans l’accident. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances de cet accident rare: selon le BPA, moins de deux chutes de cheval mortelles sont à déplorer en moyenne par année.

La cavalière devait fêter prochainement ses 18 ans. Étudiante au Gymnase d’Yverdon, grande sportive, habitante de Champagne, c’était une jeune femme connue dans le milieu équestre pour sa participation à de nombreux concours de saut. «C’était une passionnée, quelqu’un qui ne cherchait pas la performance mais le lien avec l’animal», glisse une proche, émue.

Parmi les endeuillés figure également la Société de Jeunesse du village d’Onnens. «Elle était membre depuis deux ans seulement, mais elle venait depuis toute petite avec ses frères. C’était quelqu’un de joyeux, toujours le mot pour rire, témoigne une amie, elle aussi touchée. C’était la relève de la Jeunesse, elle s’investissait beaucoup. Je garderai en mémoire des moments de rire et de partage. On disait qu’elle devait vivre dans des univers parallèles vu le nombre de personnes qu’elle connaissait.»

Un hommage sera donné par la Jeunesse à l’occasion de la Fête du Lac, qui a lieu ce samedi. Un mot du président, une minute de silence, ainsi qu’un morceau de musique qui plaisait beaucoup à la jeune femme.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.