Jeunes étalons placés sous le regard des experts

AvenchesLa Fédération suisse du franches-montagnes organise son test en station au Haras national, à huis clos cette année.

Le public ne pourra pas assister au test en station des étalons franches-montagnes, ce samedi à Avenches.

Le public ne pourra pas assister au test en station des étalons franches-montagnes, ce samedi à Avenches. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«À Glovelier, ces étalons sont sélectionnés sur leur morphologie, notamment leur hauteur au garrot. Après 40 jours de tests, d’entraînement et de suivi vétérinaire, ce sont davantage leurs performances qui seront évaluées ce samedi.» Nouvelle gérante de la Fédération suisse du franches-montagnes (FSFM), Marie Pfammatter s’apprête à diriger son tout premier test en station au Haras national d’Avenches. Le but de la journée est d’approuver les futurs étalons reproducteurs de la seule race indigène du pays.

Alors que la manifestation réunit régulièrement quelque 2000 spectateurs, cette édition se tiendra à huis clos, a annoncé la FSFM vendredi, suite aux décisions du Conseil fédéral concernant le coronavirus. Pas question toutefois d’annuler cette journée mêlant épreuves d’équitation et d’attelage pour 15 chevaux. Car le rendez-vous doit permettre de garantir le maintien d’une filière de quelque 20'000 chevaux, dont près de 180 reproducteurs.

Au total, une bonne cinquantaine d’équidés avaient été annoncés par leurs éleveurs pour la première sélection de Glovelier. Dix-sept ont été retenus pour les 40 jours de formation à Avenches, dont deux ont déjà été éliminés.

Sur les 15 chevaux restants, impossible de dire combien seront approuvés, mais en moyenne, une grosse dizaine est retenue chaque année. «Cela dépend notamment de leur gestion du stress d’un concours et de leur comportement en public», explique la directrice. Un stress qui sera bien différent cette année, du fait du huis clos décidé.

Créé: 28.02.2020, 20h19

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.