Passer au contenu principal

Les joueurs de Xamax livrent des fleurs broyardes

Horticulteur, Bastien Desaules a trouvé un partenariat original pour écouler une partie de ses géraniums.

A l’instar d’Igor Djuric, les joueurs de Xamax ont livré des géraniums broyards, mardi.
A l’instar d’Igor Djuric, les joueurs de Xamax ont livré des géraniums broyards, mardi.
KEYSTONE/Laurent Gillieron

«J’ai décidé de m’occuper des livraisons les plus éloignées. À Prilly, j’ai été accueilli par un enfant qui portait le maillot de Xamax. Forcément, cela m’a fait plaisir. Et aux Brenets, une dame était enchantée d’avoir le président pour lui livrer ses géraniums.»

Comme ses footballeurs de Super League actuellement au repos forcé en raison de la pandémie de Covid-19, Christian Binggeli, président de Neuchâtel Xamax, a aussi mis la main à la pâte, mardi, pour livrer des géraniums de l’entreprise vaudoise d’horticulture Desaules, sise à Cudrefin.

«Cette crise du coronavirus ne fait de bien à personne, mais pour les horticulteurs, elle tombe particulièrement mal. Grosso modo, on travaille dix mois pour vendre presque toute notre production sur deux mois. Alors, voir tous les magasins fermés alors que nos serres sont pleines complique forcément la donne», reprend Bastien Desaules, horticulteur à la base de la démarche. Également propriétaire d’un magasin à Neuchâtel et sponsor du club local, il a proposé ce marché à sa direction.

Dans les faits, l’horticulteur broyard vend ses plateaux de géraniums au même prix que pour les garden centres et le club les revend via son site au prix de détail. Ainsi, chacun est gagnant. Avec en prime une livraison effectuée par les joueurs professionnels du club pour les supporters.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la démarche a trouvé son public, puisque ce sont presque 900 plants qui ont ainsi trouvé preneurs pour cette première livraison. Mardi matin, les joueurs avaient rendez-vous au stade de la Maladière, où le producteur vaudois a remis toute sa cargaison, chaque demi-heure, pour respecter les règles actuelles de distance sociale. Ils pouvaient ensuite partir livrer leur marchandise aux quatre coins du canton.

Avant la réouverture des commerces de jardinage, d’autres livraisons sont prévues ces prochains jours.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.