Une journée à la préhistoire au Village Lacustre

Gletterens (FR) Le parc qui reconstitue un hameau du néolithique organise dimanche sa traditionnelle fête de la préhistoire.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quelques maisonnettes se dressent dans la vaste clairière, isolées du reste du monde par un rideau feuillu. Murs en torchis et toits en roseaux, le village est une représentation de ce qu’ont pu être les habitations des premiers paysans du Plateau il y a près de 5000 ans. Pas de panneau d’interdiction, à Gletterens on peut littéralement toucher l’histoire du doigt. «Quand j’explique aux enfants que les parois sont faites à base d’argile, de paille... et de bouse de vache, ils reculent d’un air dégoûté», rigole Jacques Théoduloz, animateur du Village Lacustre.

Dimanche, chasseurs et artisans prendront possession du Village Lacustre pour la traditionnelle fête annuelle. Les chasseurs débarqueront à 10h30 avec la pitance: un sanglier qui sera découpé au silex puis cuit à la broche. «Cette pierre coupe très bien mais s’émousse vite, indique Jacques Théoduloz. Mais nous pouvons compter sur un «tailleur» de silex qui en prévoit une bonne série.»

Les animations qui font le bonheur des enfants, comme le tir à la sagaie ou les démonstrations d’allumage de feu par friction ou percussion, sont également au programme. Le public pourra également découvrir des techniques artisanales comme la fabrication d‘objets en bronze, le tissage ou encore le filage. Avec ses instruments reconstitués, le groupe Silexus permettra de se faire une idée de ce qu’a pu être la musique des cavernes.

Toutes les infos sur le site du Village Lacustre.

Créé: 21.08.2014, 22h18

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.