Les juges devront se prononcer sur Eoljoux

EnergieLe projet de parc éolien combier, Eoljoux, et ses sept hélices font l’objet d’un recours conjoint au Tribunal cantonal.

Les principales associations opposées au projet éolien Eoljoux refusent la levée de leurs oppositions par la Commune du Chenit ainsi que le plan partiel d’affectation validé par le Canton, dont la consultation publique vient de s’achever.

Les principales associations opposées au projet éolien Eoljoux refusent la levée de leurs oppositions par la Commune du Chenit ainsi que le plan partiel d’affectation validé par le Canton, dont la consultation publique vient de s’achever. Image: Image de synthese /DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le vent peut continuer de souffler sans trop s’inquiéter sur l’alpage des Grands-Plats, aux confins du Brassus. Lundi, les principales associations opposées au projet éolien Eoljoux ont déposé un recours auprès du Tribunal cantonal. Formellement, ils refusent la levée de leurs oppositions par la Commune du Chenit ainsi que le plan partiel d’affectation – validé par le Canton – dont la consultation publique vient de s’achever.

Les associations Pro Natura, Helvetia Nostra, BirdLife Suisse, la Fondation pour la protection et l’aménagement du paysage (FP) et Paysage-Libre Vaud (PLVD) basent principalement leur argumentation sur la protection dont bénéficie l’alpage: celui-ci figure sur l’Inventaire fédéral des paysages (IFP), qui a classé l’essentiel de la Vallée. Les opposants redoutent avec l’implantation des sept éoliennes un précédent national, tandis que le Canton compte demander à Berne de sortir l’alpage en question du périmètre classé. Les opposants pointent également du doigt la rentabilité du parc, ainsi que les «graves menaces» planant sur les grands tétras ou les chauves-souris.

La consultation du projet éolien a au passage reçu plusieurs remarques de la part de la commune française toute proche Bois-d’Amont, d’un hôtelier français et de deux associations anti-éoliennes locales. Un éventuel recours de leur part ou d’autres opposants combiers n’est pas connu à l’heure actuelle.

Ces recours tombent alors qu’un référendum communal doit avoir lieu au Chenit. Le promoteur, qui assure avoir mené plus que les études d’impact nécessaires, s’attend à voir la procédure judiciaire aller jusqu’au Tribunal fédéral.

Créé: 28.06.2016, 21h46

Articles en relation

Vent positif pour Eoljoux

Energie Le projet de parc éolien de la Vallée est soumis à consultation depuis vendredi. Il peut désormais passer devant le peuple, ou devant le tribunal. C'est une étape «importante». Plus...

La France veut éviter d’autres imbroglios éoliens à la frontière

Diplomatie Prévu à deux pas de la frontière, le parc d’Eoljoux avait déclenché un bras de fer international. Les diplomates tentent d’esquiver un nouveau clash. Plus...

Le sort du parc éolien de la Vallée dépendra du peuple

Eolien Les sept éoliennes d'Eoljoux seront soumises à un référendum. Cet important projet a été validé par le Conseil du Chenit, sous la pression des opposants. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.