Karine Tissot lâche le centre d’art contemporain d'Yverdon

CultureDirectrice du CACY depuis sept ans, l’historienne de l’art rejoindra le CHUV en tant que chargée des Activités culturelles.

L’historienne de l’art Karine Tissot dirige le Centre d’art contemporain d’Yverdon depuis 7 ans.

L’historienne de l’art Karine Tissot dirige le Centre d’art contemporain d’Yverdon depuis 7 ans. Image: Jean-Paul Guinnard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce vendredi en fin d’après-midi, la Ville d’Yverdon publiait une surprenante offre d’emploi sur sa page Facebook: «Le Service de la culture recrute le directeur ou la directrice du Centre d’art contemporain.» Sans avoir au préalable annoncé le départ de celle qui lui a donné ses lettres de noblesse, Karine Tissot.

À la tête de l’institution depuis février 2013, elle a transformé la Galerie de l’Hôtel de Ville, ouverte en 1980 – renommée depuis son arrivée au Centre d’art contemporain d’Yverdon (CACY) – en véritable haut lieu culturel vaudois.

Contacté, le Service yverdonnois de la culture confirme son départ. «Elle partira fin mars pour relever un nouveau défi, annonce Raphaël Kummer, chef de service. Son départ est tout a fait compréhensible après sept ans. Il intervient dans des conditions extrêmement favorables puisque le CACY affiche une santé éclatante. Il est connu et reconnu, autant par le public que par les professionnels.»

Bilan positif

La principale intéressée, formée à l’Université de Genève avant de travailler plusieurs années pour le Musée d’art et d’histoire ainsi que pour le Musée d’art moderne et contemporain (Mamco), à Genève, n’était pas joignable dans l’immédiat pour répondre à nos questions. Toutefois, selon nos informations, Karine Tissot s’apprêterait à rejoindre le CHUV en tant que chargée des activités culturelles. «C’est effectivement le cas, confirme Béatrice Schaad, cheffe de la communication du Centre hospitalier. Elle rejoindra notre équipe ces prochains mois.»

À Yverdon, Karine Tissot n’a pas seulement rebaptisé le musée du centre-ville historique. Elle a aussi changé ses heures d’ouverture, rendant accessible l’institution entre midi et deux. Elle a en outre collaboré à de multiples reprises avec le Théâtre Benno Besson et celui de l’Échandole, et a attiré bon nombre d’artistes mémorables dans la cité thermale.

Créé: 17.01.2020, 22h04

Articles en relation

«Libres» passe de l’autre côté des barreaux

Art contemporain Quand le monde carcéral et l’univers artistique se croisent, le rendez-vous débouche sur une exposition aussi intense que remarquable au CACY à Yverdon. Plus...

L’art d’ouvrir les portes et de les laisser ouvertes

Portrait Directrice du Centre d’art contemporain d’Yverdon, Karine Tissot en a fait une adresse qui compte. Plus...

Au CACY, une balade pas à pas à la surface de l’œuvre

Installation Diplômée de la HEAD, Sara da Silva Santos présente sa première exposition personnelle à Yverdon. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.