Passer au contenu principal

Karine Tissot lâche le centre d’art contemporain d'Yverdon

Directrice du CACY depuis sept ans, l’historienne de l’art rejoindra le CHUV en tant que chargée des Activités culturelles.

L’historienne de l’art Karine Tissot dirige le Centre d’art contemporain d’Yverdon depuis 7 ans.
L’historienne de l’art Karine Tissot dirige le Centre d’art contemporain d’Yverdon depuis 7 ans.
Jean-Paul Guinnard

Ce vendredi en fin d’après-midi, la Ville d’Yverdon publiait une surprenante offre d’emploi sur sa page Facebook: «Le Service de la culture recrute le directeur ou la directrice du Centre d’art contemporain.» Sans avoir au préalable annoncé le départ de celle qui lui a donné ses lettres de noblesse, Karine Tissot.

À la tête de l’institution depuis février 2013, elle a transformé la Galerie de l’Hôtel de Ville, ouverte en 1980 – renommée depuis son arrivée au Centre d’art contemporain d’Yverdon (CACY) – en véritable haut lieu culturel vaudois.

Contacté, le Service yverdonnois de la culture confirme son départ. «Elle partira fin mars pour relever un nouveau défi, annonce Raphaël Kummer, chef de service. Son départ est tout a fait compréhensible après sept ans. Il intervient dans des conditions extrêmement favorables puisque le CACY affiche une santé éclatante. Il est connu et reconnu, autant par le public que par les professionnels.»

Bilan positif

La principale intéressée, formée à l’Université de Genève avant de travailler plusieurs années pour le Musée d’art et d’histoire ainsi que pour le Musée d’art moderne et contemporain (Mamco), à Genève, n’était pas joignable dans l’immédiat pour répondre à nos questions. Toutefois, selon nos informations, Karine Tissot s’apprêterait à rejoindre le CHUV en tant que chargée des activités culturelles. «C’est effectivement le cas, confirme Béatrice Schaad, cheffe de la communication du Centre hospitalier. Elle rejoindra notre équipe ces prochains mois.»

À Yverdon, Karine Tissot n’a pas seulement rebaptisé le musée du centre-ville historique. Elle a aussi changé ses heures d’ouverture, rendant accessible l’institution entre midi et deux. Elle a en outre collaboré à de multiples reprises avec le Théâtre Benno Besson et celui de l’Échandole, et a attiré bon nombre d’artistes mémorables dans la cité thermale.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.