KinderCity ouvrira ses portes à l’automne 2019

Yverdon-les-BainsProjet devisé à 65 millions de francs, le bâtiment qui abritera une cité des sciences est sur le point de voir le jour.

KinderCity fait partie du futur centre Explorit qui comprend également un centre de services.

KinderCity fait partie du futur centre Explorit qui comprend également un centre de services. Image: KINDERCITY

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le montage du projet KinderCity n’aura pas été un jeu d’enfant. Persévérance est du reste le maître mot des discours prononcés jeudi midi au Parc scientifique et technologique d’Yverdon pour annoncer que le bâtiment de 14'000 m2 qui abritera notamment cette cité des sciences d’abord destinée à la jeunesse était prêt à sortir de terre.

«La première séance de chantier est prévue en début de semaine prochaine», annonce Anne Haspel, gestionnaire de ce projet à 65 millions de francs et deux têtes. Sous la nouvelle dénomination d’Explorit, KinderCity partagera en effet les locaux de ces deux immeubles reliés par un atrium avec Technocity, un grand centre de business et services. Les pelleteuses, elles, devraient entrer en action en août, en vue d’une inauguration prévue le 10 octobre 2019. Soit un an plus tard qu’annoncé en avril 2017, quand la Ville d’Yverdon avait délivré le permis de construire à Jean Christophe Gostanian, fondateur de KinderCity-Technocity.

L’ADNV en soutien
Le montage financier n’est pas allé tout seul. Et les acteurs ont aussi buté sur des questions d’aménagement et rencontré des embûches administratives. «Depuis quatre ans qu’il est sur le dossier yverdonnois, M. Gostanian a déjà pu ouvrir un autre centre à Lucerne cet hiver et est sur le point d’en inaugurer un autre cet été du côté de Flims (GR). Soit deux projets initiés après celui d’Yverdon», souligne Jean-Marc Buchillier, directeur de l’Association pour le développement du Nord vaudois. C’est aussi à lui que la région doit la présence de KinderCity à Yverdon, ce que n’a pas manqué de rappeler le concepteur d’Explorit: «S’il n’avait pas été là, j’aurais déjà jeté l’éponge depuis longtemps, ainsi que l’auraient souhaité certains vautours», a lancé Jean Christophe Gostanian.

Aujourd’hui toutefois, et avant même les premiers coups de pioche, 87% des 14'000 m2 d’Explorit sont loués. «Monsieur Leuba, vous nous avez rendu la vie dure, mais la récompense est à la hauteur de nos attentes. Sans les 5 millions du Canton, jamais ce projet n’aurait pu voir le jour», a-t-il adressé au conseiller d’État. Réponse du ministre vaudois de l’Économie? «Rien de grand ne se fait dans la facilité. Je suis maintenant convaincu qu’Explorit dote Y-Parc d’un atout supplémentaire, qui profitera aussi à la région et même à l’ensemble de la Suisse romande.»

«Ce projet dote Y-Parc d'un atout supplémentaire»

L’arrivée d’Explorit promet en tout cas de dynamiser le PST. Car 100'000 visiteurs sont attendus annuellement dans la partie KinderCity, qui sera réalisée en bois labellisé Minergie par l’entreprise locale JPF-Ducret. Cette cité des sciences a pour ambition d’intéresser sur 2400 m2 autant les enfants les adultes via des expositions thématiques, des ateliers et des laboratoires, ainsi qu’un espace cinéma. Mais le projet comprend également un centre de services pour les 1400 résidents du parc, répartis dans 167 entreprises. «Ils ont demandé des commerces, de la restauration, une garderie, un fitness, de même qu’un espace de coworking et un fablab. Je me réjouis que la partie Technocity puisse répondre à ce souhait en créant un mini-centre-ville à Y-Parc», souligne sa directrice Juliana Pantet.

La concrétisation de cette réalisation de grande envergure est d’autant plus importante que le PST va poursuivre son expansion. «Depuis novembre dernier, nous avons vendu 52'000 m2 de terrains et réservé 43'000 m2 pour des extensions. Soit des investissements se montant à 250 millions de francs qui représentent la création potentielle de 800 emplois», se réjouit le syndic Jean-Daniel Carrard, à la fois président du conseil d’administration d’Y-Parc SA et de la copropriété d’Y-Parc. (24 heures)

Créé: 28.06.2018, 20h49

Deux bâtiments vont pousser à Y-Parc

Un double investissement de 55 millions de francs va permettre au Parc scientifique et technologique d’Yverdon et à Y-Parc, la société qui le gère, de poursuivre leur expansion.
Pour le premier, la société Perret-Gentil + Rey & Associés investit 5 millions de francs. Ce bureau d’ingénieurs civils, qui collabore activement avec les instituts de recherche de la HEIG-VD, entend y regrouper l’ensemble de ses 40 collaborateurs, tout en maintenant l’ensemble de son activité en Suisse romande. Les 3600 m2 du bâtiment seront répartis sur quatre étages: trois pour des surfaces de bureaux, le rez étant réservé à l’industrie. Les trois quarts du bâtiment seront disponibles à la location pour d’autres sociétés.

Quant au second, il est porté par un groupe d’investisseurs. Piloté par Mario Di Pietrantonio, qui a déjà construit sur le site l’E-Space il y a dix ans, le projet prévoit la réalisation d’un bâtiment multi-entreprises de quatre étages pour une surface totale de 20'000 m2. Les deux niveaux inférieurs seront dédiés à des activités de production. Raison pour laquelle ils disposeront d’une hauteur de plafond importante. Les deux autres étages seront destinés à des surfaces administratives modulables, allant de 30 à 3000 m2. L’un d’eux sera aménagé avec des zones communes. L’ensemble est prévu pour accueillir jusqu’à 500 personnes.

Alors qu’il est prévu que les travaux commencent à la fin de l’été, ces deux bâtiments devraient être réalisés à fin 2019.

Articles en relation

Kindercity ouvrira ses portes à Y-Parc en mai 2019

Yverdon-les-Bains Le Canton a octroyé mercredi le prêt sans intérêts de 5 millions de francs attendu pour démarrer le chantier de cette «cité des sciences». Plus...

L’ouverture de KinderCity reportée de plusieurs mois

Yverdon-les-Bains Le centre ludo-éducatif prévu à Y-Parc espère une réponse du Canton en janvier. Il a sollicité une aide sous la forme d’un prêt LADE. Plus...

Feu vert pour la réalisation de Kindercity, futur cœur d’Y-Parc

Yverdon-les-Bains Yverdon a délivré le permis de construire du centre ludo-éducatif devisé à 65 millions de francs. Une étape-clé qui rend possible son ouverture au public fin 2018. Plus...

Kindercity s’installera dans un complexe au cœur d’Y-Parc

Yverdon-les-Bains Estimé à 55 millions de francs, le bâtiment «business & services» d'Y-Parc sera aussi occupé par la cité des sciences pour enfants. Plus...

La cité de l’éveil aux sciences

Escapade A Volketswil (ZH), le centre ludico-scientifique KinderCity cartonne. Le concept va arriver à Yverdon. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 20 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...