Kindercity s’installera dans un complexe au cœur d’Y-Parc

Yverdon-les-BainsEstimé à 55 millions de francs, le bâtiment «business & services» d'Y-Parc sera aussi occupé par la cité des sciences pour enfants.

Le centre ludo-scientifique occupera un tiers d’un bâtiment divisé en trois parties (les deux autres, à l’arrière, sont invisibles sur cette image de synthèse).?

Le centre ludo-scientifique occupera un tiers d’un bâtiment divisé en trois parties (les deux autres, à l’arrière, sont invisibles sur cette image de synthèse).? Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est le projet le plus important pour le rayonnement d’Yverdon et de son parc scientifique et technologique qui sera mis à l’enquête ce samedi. La construction d’un complexe immobilier devisé à 55 millions de francs dotera enfin Y-Parc d’un véritable cœur, qui battra sept jours sur sept, soirées comprises.

Situé le long de l’avenue des Découvertes, il centralisera tous les services – restauration, garderie, cabinets médicaux, magasin d’alimentation, kiosque, fiduciaire, cabinet d’avocats, etc. – dont ont besoin les 1500 personnes qui travaillent aujourd’hui dans l’une des 150 entreprises du site. Mais ce projet, évoqué depuis des années, n’arrive pas à maturité tout seul. Un tiers des 13 300 m2 de plancher de ce bâtiment divisé en trois parties sera occupé par Kindercity. Le centre ludo-scientifique de Volketswil (ZH) ouvrira dans le chef-lieu nord-vaudois son antenne romande. Plus de 100 000 visiteurs par année sont attendus dans ce qui deviendra alors le site le plus attractif du Nord vaudois.

Cette cité des sciences comprendra des salles de cinéma, une section pour les 0-7 ans, une pour les 7-14 ans et une pour les ados et adultes, baptisée Sciencity. Le pôle yverdonnois de Kindercity sera avant tout dédié à la robotique, à la mécatronique et à la technologie au sens large.

Directeur et fondateur de Kindercity, Jean Christophe Gostanian se dit fier de ce projet. «Nous ne voulions pas parachuter un concept zurichois à Yverdon. Nous nous sommes intégrés au tissu local», dit-il. Pour monter les expositions, des partenariats sont déjà planifiés avec la Haute Ecole d’ingénierie et de gestion, les Etablissements hospitaliers du Nord vaudois, la Maison d’Ailleurs et SolarStratos, le projet de vol solaire de l’écoaventurier Raphaël Domjan.

Le bâtiment lui-même sera exemplaire sur le plan écologique. «Nous devrions produire plus d’énergie que le bâtiment en consommera, grâce à des panneaux solaires, à des fleurs solaires, à des arbres à vent, à des façades végétalisées régulant la température, etc.», décrit Jean Christophe Gostanian. Enième touche locale: une énorme batterie high-tech fournie par la société yverdonnoise Leclanché stockera le courant produit pour mieux en gérer l’utilisation.

Quant aux deux autres tiers du bâtiment, sur cinq et trois niveaux, ils comprendront notamment des commerces et services, mais aussi des espaces de coworking, des laboratoires de fabrication, des locaux de formation et une salle de congrès modulable de 500 places. Un food court rassemblera diverses enseignes pour manger sur le pouce, qui côtoieront un restaurant «à la carte» et un autre plus familial. Avant même d’être bâti, le complexe est quasi rempli. Seuls quelque 500 m2 n’ont pas encore trouvé preneur. «Pour le reste, nous avons des lettres d’intention fermes», confirme Jean-Marc Buchillier, directeur de l’Association de développement du Nord vaudois (ADNV). «Nous sommes convaincus que ce projet va booster l’attractivité du Parc. On le dit aux futurs locataires: ils seront un jour au centre d’une petite ville de 8000 habitants.» C’est en effet le nombre d’emplois que projette le nouveau plan d’aménagement de ces 50 hectares.

La partie «business & services», devisée à 40 millions, sera financée par des fonds privés. Pour Kindercity, une demande de prêt portant sur 5 millions de francs est en main du Service cantonal de la promotion économique et du commerce. L’inauguration du complexe est planifiée, si tout va bien, pour mai 2018.

Créé: 15.09.2016, 08h50

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.