Les principaux défis qui attendent Orbe

DéveloppementLa Cité urbigène a présenté jeudi son programme de législature. Entre l'arrivée du RER, de nouveaux quartiers et une multitude de projets communautaires, la bourgade pourrait être métamorphosée.

Image: Philippe Forney

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Municipalité d’Orbe a présenté hier son programme de législature, feuille de route qui doit guider le développement durant les cinq ans à venir. «Avec plus de 6700 âmes en 2015, nous sommes entre la bourgade et la ville, expose le syndic André Germond. C’est un cap critique. Nous voulons être clairs, avoir une vision à long terme et placer le citoyen au centre.»

Cela passera toutefois par les contraintes financières. Endettée pour près de 76 millions de francs, Orbe doit trouver des mesures d’économies et des rentrées supplémentaires. L’idée est notamment de favoriser les partenariats public-privé. Le projet d’un parking-relais dans la zone industrielle pourrait bien en être le premier exemple. La mobilité, justement, sera au cœur du développement. L’arrivée du RER à la gare d’Orbe, après les arrêts des Granges et de Saint-Eloi, doit chambouler la vie des Urbigènes. Il entraînera également, d’ici à 2020-2025 (le trajet ferroviaire est suspendu à des recours privés et publics), un réaménagement complet de la place de la Gare, actuellement un parking à ciel ouvert (1). Il faudra la transformer en porte d’entrée de la ville, la rendre plus accessible aux bus, aux piétons et aux autres véhicules.

Autre point crucial, le développement des zones résidentielles et industrielles, dans la plaine ou au sud de la ville principalement. Comme le fameux projet de Gruvatier (2) et ses 1200 habitants, lui aussi sous le coup d’oppositions. L’Exécutif compte toutefois favoriser l’implantation d’entreprises via une meilleure coordination régionale, et l’arrivée de nouveaux habitants qu’on espère bons contribuables. Pour ceux-là et les habitants actuels, la Ville entend améliorer la vie commerciale par des initiatives de proximité (applications numériques, meilleure communication) et le décor urbain par une rénovation de la place du Marché (3). L’intégration des habitants des quartiers décentralisés (4) doit passer par la création de maisons de quartier, la mise en place de manifestations culturelles plus importantes et coordonnées. Quant à la sécurité, l’Exécutif dit vouloir sortir de l’ombre le travail de la Police régionale, intensifier les patrouilles, avant de déterminer si l’avenir passe par Police Nord Vaudois ou par la police cantonale.

S’y ajoute, point majeur, l’avenir des installations scolaires ( 5 ). Les collèges doivent être lourdement rénovés, le déficit en installations sportives est criant. S’y ajoute le besoin d’un nouveau collège, estimé à 30 millions. Sur le plan touristique, enfin, les regards se tournent vers la villa romaine de Boscéaz ( 6 ). La Ville compte la promouvoir outre-Sarine. Une solution pour garantir son ouverture au public doit également être trouvée au plus vite. «On ne pourra pas tout faire, il faudra prioriser et être à l’écoute», conclut le syndic. Il a toutefois entre les mains de quoi métamorphoser Orbe.

Créé: 26.01.2017, 21h50

Articles en relation

Orbe garde espoir de garder Mohamed Bangoura

Asile Le comité de soutien urbigène au requérant d'asile continuera son combat «jusqu'au bout». En Suisse depuis 18 ans et débouté par la Confédération, il est sous le coup d'un renvoi en Guinée. Plus...

La villa d'Orbe hébergeait l'élite de l'Helvétie romaine

Patrimoine Une importante étude fait le point des connaissances sur la villa romaine d'Orbe, la plus grande au nord des Alpes. Dans le luxe, elle appartenait probablement à une des familles les plus importantes d'alors. Plus...

Orbe s'inquiète pour ses investissements futurs

Finances La Cité urbigène a opté pour un budget de rigueur pour l'an prochain. Face à un endettement important, les projets futurs seront scrutés de près par l'Exécutif, et l'échiquier politique local. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.