La ligne de bus urbain de Payerne est sur les rails

Transports publicsLe premier bus partira la Coulaz le 10 décembre à 6 h 02. Les arrêts seront aménagés cet automne.

La ligne s'étend sur sept kilomètres.

La ligne s'étend sur sept kilomètres. Image: PHILIPPE FORNEY

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le 10 décembre à 6 h 02, un bus urbain traversera pour la première fois Payerne. Longtemps envisagée, retardée d’un an à la suite du recours déposé par l’entreprise de transports dont l’offre n’avait pas été retenue, la ligne est sur le point de voir le jour. Fin septembre, les conseillers communaux auront à se prononcer sur le crédit de 738 000 francs demandé par la Municipalité pour aménager le parcours et couvrir les frais d’exploitation.

«Bien sûr, la création de cette ligne était une condition pour la réalisation du plan de quartier de la Coulaz. Au-delà de ça, c’est une prestation que l’on se doit d’offrir à la population d’une ville qui grandit», avance la syndique Christelle Luisier. La ligne projetée reliera donc le nouveau quartier de la Coulaz – à l’ouest de Payerne – à l’Hôpital intercantonal de la Broye, en passant par le centre-ville et la gare (voir infographie). Soit 7 kilomètres que le bus parcourra en un quart d’heure, à une fréquence de 30 minutes du lundi au vendredi et de 60 minutes le samedi. De par son tracé pas totalement identique dans un sens ou dans l’autre, la ligne est jalonnée de six arrêts du HIB à la Coulaz, neuf dans l’autre sens.

Alors que certains emplacements sont déjà utilisés par les lignes régionales, d’autres seront réalisés bientôt. «La mise à l’enquête démarre le 10 août. Si le projet passe la rampe du Conseil, les travaux débuteront droit derrière», précise André Bersier, municipal de l’Urbanisme.

Le bus – 10 mètres de long pour une capacité de 48 places – portera la ligne graphique payernoise et sera exploité par CarPostal. «Pour sa première année, l’entreprise table sur une fréquentation quotidienne de 150 personnes», précise Éric Küng, municipal des Finances. Intégré à la zone tarifaire Frimobil (le Mobilis fribourgeois), le bus payernois proposera des courses à 2 fr. 90 et des cartes journalières à 8 fr. 80 (plein tarif). «À des fins d’incitation, nous allons subventionner les abonnements mensuels et annuels juniors ou adultes pendant trois ans: 40% la première année, 30% la deuxième et 20% la troisième», note la syndique. Le montant de 60 000 francs réservé à cet effet pour 2019 devrait permettre de financer partiellement l’achat de 200 à 250 abonnements.

Cliquer ici pour afficher le plan de la nouvelle ligne

(24 heures)

Créé: 03.08.2018, 21h13

Articles en relation

Le dangereux carrefour de Simondan bientôt sécurisé

Payerne La réalisation d’un giratoire à trois branches et deux voies démarre lundi. Le chantier sera achevé en l’été prochain. Plus...

Une meule à charbon pour marquer le demi-millénaire de vie des hameaux

Payerne Corges, Étrabloz, Vers-chez-Perrin et Vers-chez-Savary existent officiellement depuis 1518. Cinq siècles valent bien neuf jours de fête. Plus...

L’extension du gymnase de Payerne est sur les rails

Formation L’établissement intercantonal devrait être doté de 25 salles supplémentaires à la rentrée 2021. Le décret a déjà été validé sur Fribourg. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...