Passer au contenu principal

Les lundis sans viande se font ateliers culinaires

Régis Matthey organise depuis trois ans des repas végétariens, chez lui ou dans une salle louée pour l’occasion.

Régis Matthey n’est pas végétarien. Mais il n’achète plus de viande. Il y a trois ans, cet ingénieur en génie thermique a créé un atelier culinaire sans viande, les Reggie’Monday.
Régis Matthey n’est pas végétarien. Mais il n’achète plus de viande. Il y a trois ans, cet ingénieur en génie thermique a créé un atelier culinaire sans viande, les Reggie’Monday.
OLIVIER ALLENSPACH

Régis Matthey n’est ni gaucher ni bassiste et encore moins né à Liverpool. Mais cet Yverdonnois de 28 ans fait comme Paul McCart­ney en proposant des «lundis sans viande». S’inspirant du Meat Free Monday de l’ex-Beatle, cet ingénieur en génie thermique né à Ballaigues a mis en place voilà trois ans ses Reggie’Monday. Non seulement ses ateliers culinaires marchent, mais en plus il vient d’obtenir le soutien de la Ville d’Yverdon, qui le sponsorise, via le chapitre «développement durable» de son Agenda 21.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.